22 cas de dengue depuis le début de l'année et le secteur de Bellemène actuellement sous surveillance

Moustique
© ROGER ERITJA / Biosphoto / AFP | Moustique Tigre

22 cas confirmés de dengue ont été recensés depuis le 1er janvier. L'ARS est particulièrement attentive à la situation de Bellemène où 4 cas ont été observés ces derniers jours. 

Réunion 1ère Publié le

Depuis le dernier point épidémiologique en date du 21 mai, les 4 nouveaux cas autochtones résident à Bellemène. Au total, 6 cas sont survenus dans ce village des hauts de Saint-Paul depuis le 7 mai. Le service de la lutte anti-vectorielle a mené de nombreuses interventions pour endiguer la transmission du virus dans ce secteur.

Les investigations autour d’un cas autochtone confirmé à Saint-Leu n’ont pas trouvé de cas secondaires dans la famille ou dans le voisinage. Il est donc probable que le lieu de contamination de ce cas ne se situe pas dans la commune.
 
Depuis le début de l’année, selon l'ARS, quatre chaînes de transmission autochtones de dengue sur l’ile ont été identifiées : Saint-Pierre, Saint-Gilles les Hauts et plus récemment la Possession et Bellemène.
 
La situation épidémiologique à Mayotte augmente la probabilité de voir en consultation des cas importés de dengue en provenance de cette île.
 
Il est nécessaire d’être particulièrement vigilant et d’alerter la plateforme de veille et d’urgences sanitaires devant toute forte suspicion clinique de dengue. Il est aussi recommandé d’établir le diagnostic biologiquement pour confirmer la présence du virus à la Réunion et pour permettre de suivre l’évolution épidémiologique du nombre de cas.

Depuis le début de l’année, 22 cas de dengue ont été signalés à la Réunion, dont 8 cas importés et 14 cas autochtones.  Les 7 premiers cas importés étaient en provenance des Comores et le dernier cas importé revenait de Tanzanie où une épidémie sévit en ce moment.

Plateforme de veille et d’urgences sanitaires

Tel : 02 62 93 94 15
Fax : 02 62 93 94 56

ars-oi-signal-reunion@ars.sante.fr