Des Réunionnais suspects dans une affaire de réseau de piratage informatique

Des Réunionnais suspectés dans une affaire de piratage informatique
© Réunion 1ère

Plusieurs enquêtes ont été menées en France et à La Réunion par la Direction Centrale de la Police judiciaire dans le cadre d’une vaste affaire de piratage informatique.

Annecy Panon
Publié le , mis à jour le

Selon nos confrères de RTL, plus de 70 perquisitions ont été opérées le mardi 13 mai dans des villes de l’hexagone, Paris, Lille, Bordeaux, mais aussi à La Réunion. Et pour cause, les pirates présumés auraient utilisé un logiciel malveillant, le « BlackShade ». Cette « ombre noire » permet de prendre le contrôle de n'importe quel ordinateur à distance mais aussi d’accaparer toutes les données personnelles qu'il contient. A savoir, les données bancaires,les mots de passe ou encore de récupérer des e-mails. Plus inquiétant, ce programme donnerait le moyen aux pirates de prendre la main sur votre webcam et de vous photographier ou vous filmer à votre insu.

Plusieurs mois d’enquête pour retrouver ces cyber-voleurs

Le réseau a pu être démantelé en partie grâce à une enquête initiale, partie des Etats-Unis en fin 2012. Le FBI avait arrêté un américain revendeur de ce logiciel, également disponible sur internet à bas coût. Par la suite le FBI a alerté plusieurs pays, dont la France, qui se sont chargés de décrypter l’identité des acheteurs qui se cachaient derrière des pseudonymes. L’enquête a duré plusieurs mois. Pour le moment, on ne sait pas combien de présumés cyber-voleurs sont concernés à La Réunion. 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête