Elections : une logistique bien huilée

URNE
© Archives AFP Olivier Morin | Urne dans un bureau de vote

A cinq jours du premier tour, les employés communaux s'affairent pour organiser le scrutin. Exemple à Saint-Denis où ce sont plus de 1000 agents qui sont mobilisés pour ces élections municipales.

Erwann Ponnet
Publié le , mis à jour le

La campagne officielle s'achèvera vendredi, à minuit, pour les 133 têtes de listes et leurs colistiers. Les candidats devront ensuite attendre dimanche soir pour savoir si leurs arguments ont convaincu les 615 000 électeurs des 24 communes. Mais pour les agents municipaux, la mobilisation va continuer. Sans eux, la tenue du scrutin serait tout simplement impossible. De la mise en place des panneaux d'affichage au nettoyage des bureaux de vote, ils sont des milliers à La Réunion à se consacrer à l'organisation de ces élections municipales.

Sur Saint-Denis, par exemple, ce sont plus de 1 000 agents qui sont mobilisés jusqu'au 30 mars...
Aujourd'hui, mercredi 19 mars, le travail de ces agents est consacré au remplissage des 124 urnes de la commune. Les bureaux de vote doivent être doté du " petit " matériel : comme les stylos, une lampe de poche, l'indispensable code électoral et autre calculatrice.

Sur le chef-lieu, les électeurs ont le choix entre 10 listes, soit 980 000 bulletins (98 000 par candidats) attribués par la préfecture. Demain, jeudi, ils seront associé aux 124 urnes. 
Les derniers préparatifs des bureaux de vote auront lieu samedi, à la veille du scrutin. Outre le remplissage des urnes avec les dernières pièces officielles, notamment les listes des procurations ou des assesseurs et délégués, les agents municipaux de service auront alors pour tâche de mettre en place les isoloirs et de nettoyer les bureaux de vote avant l'arrivée des premiers électeurs dès 8 heures ce dimanche matin.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête