Le colonel Loubry a demandé la révocation de Patrice Nirlo.

20140226 Maïdo
© Reunion1ere

Quelque soit l’issue de la garde à vue de Patrice Nirlo, le colonel Loubry a demandé sa révocation  après sa condamnation pour les feux du Moka

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

Le patron du SDIS, le colonel Jean-Marc Loubry se dit étonné de la tournure des événements.
Personne ne s’attendait à ce qu’un pompier soit à l’origine des feux importants de 2010 et 2011 du Maïdo. « Mais les enquêteurs doivent avoir des indices pour le placer en garde à vue ».
Le  colonel Loubry  présente Patrice Nirlo comme un homme passionné par son métier  « mais on peut raisonnablement penser qu’il avait un problème… des soins médicaux lui ont été imposés … il fait l’objet d’une procédure disciplinaire et l’administration a demandé sa révocation »
 
Voici l’entretien accordé par Jean Marc Loubry à Valérie Jauneau et Florence Bouchou


Retour en images sur les incendies du Maïdo avec Jean-Claude Toihir