Les meurtriers présumés de la Montagne placés en détention provisoire

Homicide à la Montagne
© Réunion 1ère

Les deux jeunes meurtriers présumés de Jean-Rico Pasquier ont été mis en examen pour coups mortels, ce vendredi 21 février, six jours après avoir battu à mort le quinquagénaire de la Montagne. 

Erwann Ponnet
Publié le , mis à jour le

Ils ont été placés en détention provisoire. Les deux hommes, âgés de 27 et 29 ans, et déjà connus pour des faits de violence à la Montagne, ont pris la direction de Domendjo après avoir été déférés ce vendredi matin au parquet de Saint-Denis. Le juge d'instruction les a mis en examen pour " coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ".

Dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 février, ils auraient frappé à mort un quinquagénaire de la Montagne. Dès le lendemain de l'homicide, les enquêteurs avaient entendu les compagnons de beuverie de la victime. Des compagnons mis rapidement hors de cause. Dès les premières constations, l'enquête s'est orientée vers la piste criminelle. Jean-Rico Pasquier à succombé à des coups et plusieurs traces de sang avaient été relevées devant sa petite habitation.

Les deux individus, mis en examen ce vendredi, avaient été interpellés mercredi et ils avaient, ensuite, avoués être impliqués dans la mort de Jean-Rico Pasquier.