Assises : 5 ans de réclusion pour David Posé, malgré ses dénégations

Assises Saint-Joseph
© Réunion 1ère

David Posé, marginal de 29 ans a été reconnu coupable du meurtre de Jérôme Gonneau par la cour d’assises de La Réunion. Portant à l’issu de ce procès, il a à nouveau clamé son innocence et signalé qu’il ferait appel. 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Dans la nuit du 9 au 10 juillet 2010, Jérôme Gonneau décède, place François Mitterrand à Saint-Joseph. Il a reçu une bouteille de bière sur la tête. Le coup a été fatal.
Deux ans après la découverte du corps sans vie du SDF, David Posé franchit la porte de la gendarmerie de cette petite commune du Sud et avoue son crime. Des aveux filmés qui ont été projetés dans la salle d’audience, mardi. Une projection effectuée à la demande de l’avocat général, David Posé est revenu sur ses aveux.
 
Qui dit la vérité ?
 
Jusqu’à la fin de l’audience, David Posé va contester ses propres déclarations se demandant à haute voix : « Depuis deux jours je ne comprends pas ».
Les avocats du prévenu vont suivre à la lettre cette ligne de défense. Maîtres Julien Magamootoo et Mihidoiri Ali vont marteler avec insistance qu’aucune trace d’ADN correspondant à l’accusé n’a été relevée sur les lieux du crime avant de conclure : « La vérité nous échappe, mais la vérité n’est pas la justice ».
Après 1h30 de délibéré, David Posé a été reconnu coupable du meurtre de Jérôme Gonneau. Il a été condamné à 5 ans de réclusion criminelle. Il a annoncé son intention de faire appel. Un désir, dont ses conseils veulent s’entretenir avec lui, avant de déposer le document au greffe.