Le Guillaume : le meurtrier présumé poursuivi pour coups mortels

Tribunal de Champ-Fleuri
© Réunion 1ère

Philippe T., 45 ans, devrait être mis en examen pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. A l’issue de son passage devant le procureur de la République et du juge d’instruction, il devrait être placé en détention provisoire.

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Après 24 heures de garde à vue au cours desquelles, il a en partie reconnu les faits, Philippe T. 45 ans est présenté au parquet de Saint-Denis. Sans surprise, le meurtrier présumé de Paul Mahot, 66 ans, est poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. L’autopsie du médecin légiste a confirmé que la victime a succombé aux coups portés par son adversaire. Interpellé au domicile de sa mère avec qui il vit, Philippe T. n’a pas opposé de résistance. Les tests d’alcoolémie réalisés, immédiatement, pas les gendarmes ont été négatifs.
 
20 ans de prison
 
En garde à vue, Philippe T. a confirmé qu’il a craqué. Mardi matin il revient d’un footing et décide de se rendre à la boutique du Guillaume dans les hauts de Saint-Paul, pour jouer son tiercé. En sortant de l’échoppe, il croise Paul Mahot. L’homme âgé de 66 ans passe ses journées à boire et à insulter les passants. Philippe T. est sa cible préférée. Depuis 10 ans, il déverse des injures à chacune de leurs rencontres. Excédé, le maçon a vu rouge et a frappé. Pour ce coup de sang, il va attendre son procès en prison. Il encoure 20 ans de réclusion criminelle.