Un dispositif spécial mis en place à l'aéroport en prévision de trois journées de "rush"

Aéroport de Gillot
© G. Hoair

Les 19 et 20 décembre 2013 et le 6 janvier 2014, les services de l’Etat et l’Aéroport Roland Garros mettront en œuvre un dispositif exceptionnel d’accès à l’aérogare. Accès restreints et règles de circulation plus sévères sont au programme.

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

Jusqu’à douze décollages de gros porteurs à destination de la métropole et de la zone océan indien sont programmés à ces dates, qui correspondent aux pics de trafic de la haute saison des vacances de l’été austral.
A la pointe de trafic de la soirée, s’ajoute ces jours-là une pointe de départs en milieu de journée, vers la métropole mais aussi certaines destinations régionales opérées en gros porteurs. Le 19 comme le 20 décembre, pas moins de 5 000 passagers sont ainsi attendus au départ.

Afin de gérer une affluence record et dans un souci de sécurité, il a été décidé, en accord avec les compagnies aériennes, de restreindre l’accès au bâtiment de l’aérogare aux seuls passagers en partance, les 19 et 20 décembre et le 6 janvier, de 07h00 à 22h30. Les personnes accompagnantes et celles venant accueillir les passagers à l’arrivée seront invitées à ne pas franchir un périmètre matérialisé par des barrières, entre le parking et l’aérogare. Des chapiteaux seront dressés à ce niveau afin de mettre le public à l’abri du soleil et des intempéries éventuelles.

La voie de dépose-minute devant l’aérogare sera autorisée aux taxis et aux navettes « aérobus » mais se fera au niveau du parking pour les véhicules particuliers. De plus, un espace de stationnement de secours sera dégagé afin d’accueillir les véhicules en surnombre, en cas de saturation du parking.

Des moyens humains supplémentaires seront mobilisés par les forces de l’ordre et l’Aéroport de La Réunion Roland Garros, aux divers points d’accès, pour orienter le public. Une signalétique spéciale sera également mise en place.

Ce dispositif exceptionnel pourrait être reconduit pendant les journées qui suivront un éventuel événement cyclonique, à la reprise du trafic aérien, jusqu’à la fin de la saison cyclonique 2013-2014.