Rassemblement des planteurs devant la gare routière pour une manifestation à Saint-Denis

Manifestation planteurs à Saint-Denis
© Henri-Claude Elma

Près de deux cents planteurs ont manifesté entre la gare routière et la préfecture à Saint-Denis pour exprimer leur inquiétude sur l'avenir de la filière canne.

Erwann Ponnet
Publié le , mis à jour le

Environ deux cents agriculteurs ont manifesté ce mardi matin sur la Barachois. Les planteurs de canne sont inquiets et ils veulent le faire savoir. Ce mardi matin, ils ont donc décidé de manifester entre la gare routière et la préfecture. Objet de leur colère : le manque manifeste de motivation, selon leur point de vue, dont fait preuve le gouvernement dans la défense de la filière canne à Bruxelles.
Déjà en novembre, le principal syndicat de planteurs à La Réunion avait demandé la démission du ministre des Outremers. Victorin Lurel avait déclaré devant la commission des affaires économiques du Sénat que le gouvernement avait envisagé une réorientation de la filière canne. Pour le président de la CGPER, Jean-Yves Minatchy, " aujourd'hui, c'est le gouvernement qui veut détruire la filière canne ".

Manifestation planteurs à Saint-Denis
© Henri-Claude Elma