Rapport Lebreton : le député-maire de Saint-Joseph dévoile son projet aux policiers du GPX

Patrick Lebreton et Victorin Lurel
© Léia Santacroce | Patrick Lebreton a remis son rapport sur la régionalisation de l'emploi en Outre-mer à Victorin Lurel

« La prise en compte de la maîtrise de la langue et de l’environnement local »,  Patrick Lebreton a dévoilé l'axe de son rapport pour l'emploi outre-mer en recevant les policiers du GPX à l’assemblée. Victorin Lurel, le ministre, rendra public le travail du député-maire, début décembre. 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Jean-Marc Ayrault, premier ministre, a chargé Patrick Lebreton, député-maire de Saint-Joseph, d’une mission d’évaluation de l’emploi dans les départements et les territoires ultramarins. Trois pistes de réflexion étaient au cœur de ce travail : évaluer l’impact des dispositifs pour l’emploi (emploi d’avenir, contrat de génération), observer l’incidence de ces nouveaux outils sur le secteur privé et voir dans quelle mesure il est possible d’améliorer l’accès pour les citoyens d’outre-mer à la fonction publique et d’y faire carrière.
 
L’ancienneté de la demande
 
Le GPX qui regroupe des policiers de tous les Outre-mer sur la région parisienne se mobilise pour obtenir le retour au pays des fonctionnaires. Le mouvement a reçu le soutien des politiques, mais l'objectif n’est pas si facile à réaliser. Selon Patrick Lebreton, pour améliorer le système, il faut prendre en compte l’ancienneté des demandes et non l’ancienneté administrative. Il devait nécessaire de privilégier la connaissance de la langue et du terrain. Il a justifié cette position en expliquant aux journalistes présents : « Nous voulons supprimer les souffrances et faire rentrer les gens motivés ».