Nassimah Dindar: "Je n'ai pas trahi Michel Lagourgue"

Nassimah Dindar, présidente du conseil général
© Daniel Fontaine

"Je regrette la décision de Michel Lagourgue de maintenir sa candidature aux élections municipales de 2014. Je ne veux pas en dire plus, mais je ne peux pas le laisser dire que je l’ai trahi", c'est ce qu'écrit Nassimah Dindar sur sa page Facebook, avant d'expliquer pourquoi...

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

La présidente de l'UDI détaille:
 
" 1/ Le sondage dont il avait accepté le principe a eu lieu le plus tardivement possible afin de lui laisser le temps de se faire connaître, comme il l'avait demandé, et il n’a d’ailleurs pas contesté les résultats ni la méthode le jour de la présentation 
 
2/ Il a, jusqu’en octobre au moins, bénéficié de tous les moyens de la Droite Sociale
 
3/ L’accord que nous avions portait sur une liste centriste. A partir du moment où tous, lui compris, avions dit que nous voulions l’union sur Saint-Denis, la logique veut que nous nous rangions derrière le ou la mieux placé(e) pour l’emporter. Après moi, c’était incontestablement René-Paul" 
 
"J'espère que la raison l'emportera", conclut la désormais colistière de René-Paul Victoria.

Elle sera l'invitée du 19/20 ce lundi.