Le collectif pour le retour des policiers réunionnais fait le plein de soutiens

Cilam : Policiers devant barrage
© Philippe Hoareau

Le collectif GPX 974 a réussi à se faire écouter hier soir à Saint-Denis. Beaucoup de femmes et d'hommes politiques ont fait le déplacement pour entendre les revendications de cette organisation qui milite pour faciliter le retour au pays des policiers réunionnais travaillant en métropole.

Réunion 1ère Publié le , mis à jour le

Huguette Bello, Erika Bareigts, Monique Orphé, Jean-Louis Lagourgue, Thierry Robert, Jacqueline Farreyrol... Beaucoup d'élus étaient hier soir salle Candin à l'invitation du collectif GPX974. 


Le GPX974 souhaite faciliter le retour dans leur région d'origine des policiers ultramarins basés en métropole. Aujourd'hui, pour juger de la légitimité d'une demande de mutation, c’est l’ancienneté administrative du fonctionnaire qui prime. Le collectif souhaite y ajouter la prise en compte de l’ancienneté de la demande. 
 
Hier, beaucoup de familles dont l'un des membres peine à revenir à la Réunion, sont venues s'informer sur les revendications du collectif et sur la manière de les faire entendre. Ces familles ont été invitées à envoyer un courrier-type au Président de la République reprenant les arguments du collectif
 
Un premier courrier avait été envoyé au ministère de l'intérieur en octobre dernier. Il avait été signé par 14 parlementaires ultramarins, dont 8 Réunionnais.