La sécheresse et "l'impérieuse nécessité" des retenues collinaires

Retenue collinaire noyade
© Laurent Figon | Le bassin de rétention dans lequel s'est noyé l'homme de 72 ans à Pont d'Yves

La Réunion traverse la pire sécheresse depuis 50 ans. Dans ce contexte, les agriculteurs comptent sur les retenues collinaires...toujours en nombre insuffisant. 

Erwann Ponnet
Publié le , mis à jour le

Au Tampon, 40 % du territoire communal est consacré à l'agriculture. Et pour répondre aux besoins en eau du secteur agricole sur cette seule commune, il faudrait plus d'un million de mètres cube chaque année. Actuellement, seul un tiers de ce besoin est stocké dans des retenues collinaires.

Maraîchers et éleveurs doivent donc s'accommoder d'une gestion rigoureuse du précieux liquide. Les coupures fréquentes sont loin de favoriser le développement des activités agricoles...bien au contraire. C'est donc la raison pour laquelle, la mairie du Tampon a pour projet d'implanter une nouvelle retenue collinaire de grande capacité à Piton Rouge. Elle pourrait voir le jour avant 2015.

DMCloud:106365
Les retenues collinaires
Annabelle Boyer - Jacques Payet - Fr‚éd‚éric Testa