Adieu antenne parabolique de la Rivière-des-Pluies, vive la fibre optique

Parabole de Sainte-Marie
© Danièle Dambreville Réunion 1ère | L'énorme antenne de la Rivière-des-Pluies va disparaître du paysage de La Réunion. A l'heure de la fibre optique, elle n'avait plus de raison d'être.

La parabole de la Rivière-des-Pluies disparait du paysage réunionnais. Son démontage vient de débuter. Elle ne servait déjà plus depuis un an. La fibre optique a pris le relais des télécommunications. 

Fabrice Floch
Publié le , mis à jour le

Les années passent, se ressemblent avec leurs jours et leurs fêtes et pourtant le monde bouge, évolue et se transforme. A l’aube de l’an 2000 la plaine Chabrier de Saint-Paul perdait son antenne Omega. Ce pilonne de 427 mètres se dressait fièrement au dessus de la savane depuis 1974. Plus discrètement, la même année, avait été installée à Sainte-Marie la parabole  de France-Télécom. Du jour au lendemain, les communications vers la France passaient par les satellites et devenaient accessibles. Ce dernier lien satellitaire n’est plus. Le démontage a débuté ce matin en ce jour ensoleillé de rentrée scolaire.
 
Un jour historique
 
En 2013, on ne passe pas plus dans les airs mais sous l’eau. La fibre optique s’est imposée avec l’explosion d’Internet. Le SAFE  (South Africa Far East) qui relie l’Afrique du sud à la Malaisie en passant par La Réunion, Maurice et Mayotte a gagné. Depuis l’an 2000 les informations numériques voyagent de plus en plus vite à travers le monde. Pour éviter à la zone océan indien d’être absente, Orange range ses bols. La station de Saint-Leu a déjà été démantelée. Restait, Sainte-Marie… une page de l’histoire des communications  réunionnaises est tournée en ce 19 août 2013.

Démontage de l'antenne de la Rivière-des-pluies
© Danièle Dambreville Réunion 1ère | Le démontage des paraboles de la Rivière-des-Pluies a débuté ce mardi 20 août. Une opération qui souligne la victoire de la fibre optique sur les liaisons satellites
Démontage des paraboles
© Danièle Dambreville Réunion 1ère | Elles avaient installées an 1974 par France-Télécom pour assurer les liaisons téléphoniques de La Réunion. Elles sont démontées en 2013 par Orange.