Trafic de cocaïne : 7 interpellations et 5 gardes à vue prolongées

Caserne Vérines
© Réunion 1ère

7 personnes, 5 hommes et 2 femmes, ont été interpellées dimanche. Elles sont soupçonnées d'avoir participé à un trafic de cocaïne entre Le Port et Saint-Pierre. 5 gardes à vue ont été prolongées jusqu'à jeudi.

Erwann Ponnet
Publié le , mis à jour le

5 des 7 personnes interpellées dimanche sont toujours en garde à vue dans les locaux de la caserne Vérines à Saint-Denis. Parmi elles, un homme de 49 ans surnommé "le malgache" a déjà été condamné pour des faits similaires en 2008.
Ces interpellations sont l'aboutissement d'une longue enquête de la section de recherches de la Gendarmerie. Les individus avaient été placés sous surveillance et le parquet avait ouvert une information judiciaire dès le début de l'année. Le trafic pourrait porter sur plus d'un kilo de cocaïne.

Les auditions des mis en cause devraient apporter des précisions sur le l'origine de la marchandise. Entre 2006 et 2008, "le malgache" avait importé, à La Réunion, 800 grammes de cocaïne et 200 grammes d'héroïne d'Afrique du Sud et 180 plaquettes d'Artane de Madagascar. Les gardes à vue prolongées hier, prendront fin au terme des 96 heures prévues dans le cadre de trafic de stupéfiant. Les individus seront donc présentés à un juge d'instruction au plus tard demain, jeudi 25 juillet.  

DMCloud:90249
Trafic de cocaïne
Reportage : Adèle Nativèle - Valérie Rubis


L'actu en vidéo

Alon Bat Karé ek Isabelle découvre le charme de Saint-Philippe et le tressage de vacoa

Alon Bat Karé ek Isabelle découvre le charme de Saint-Philippe et le tressage de vacoa