"sans objet" : un robot sur scène !

"sans objet" : un robot sur scène !

Souvenez vous "des Temps modernes" le film où Charlie Chaplin attrape des tics en travaillant dans une usine... Un robot semblant sorti du film constitue le décor principal d'une pièce actuellement présentée au théâtre de Champ Fleuri. Un spectacle d'Aurélien Bory. A voir vendredi et samedi soir.

Marie-Ange Frassati
Publié le , mis à jour le

Visualisez un robot, une sorte de bras articulé, comme ceux qu'on trouve dans les usines automobiles. A mi chemin entre la performance, le théâtre, le cirque, "sans objet" est un spectacle qui surprend. C'est le spectateur qui finit l'oeuvre. Cela fonctionne un peu comme devant l'oeuvre d'un plasticien : dans une installation, on perçoit le message en fonction de son vécu, par association d'idées.

Dans l’industrie le robot a une fonction déterminée, et sur scène il la perd. C'est ce qui provoque l'interrogation, le questionnement du spectateur, le miroir de ses projections. Les acteurs ne déclament aucun texte. Ils utilisent leurs corps pour générer l'action. C'est sur ce mode que s'établit le dialogue avec le robot. Lui aussi capable de se mouvoir et d'agir. Il en ressort un quelque chose de mystique dans cette confrontation du vivant et de l'inerte.

Au départ le corps humain est performant et le robot, sensible. Ensuite les choses se gâtent. L'homme démuni de puissance se heurte à la force démultipliée du bras articulé. Il y a de l'humour et de la tension. C'est burlesque. Un spectacle à la fois accessible aux enfants qui auront, eux aussi, une lecture très personnelle des évènements.

A voir vendredi 5 et samedi 6 avril au TEAT de Champ-Fleuri.