Réforme du permis : les professionnels demandent du temps

Auto-école
© Réunion 1ère

Ils étaient une quarantaine devant la préfecture. En relayant l'appel du CNPA, les représentants d'auto-écoles réunionnaises voulaient ainsi protester contre les nouvelles modalités d'attribution du permis de conduire qui désorganisent leur activité.

Erwann Ponnet
Publié le , mis à jour le

Le nouveau permis de conduire, né d'une réforme européenne, est entré en vigueur le 19 janvier 2013... et c'est pour les professionnels un vrai casse-tête. La réforme jugée trop complexe, les moniteurs et gérants d'auto-école demandent donc du temps pour son application d'autant que les inspecteurs, eux-mêmes, n'auraient pas été suffisamment formés.

Aux listes d'attente déjà longues pour l'examen s'ajoutent désormais de nouvelles règles qui, selon les auto-écoles, désorganisent leur activité. Sur le rattrapage des examens du code, les professionnels, auraient obtenu de la préfecture que le retard soit résorbé pour la mi-mars. Quand à la réforme, et le souhait d'un véritable Grenelle du permis de conduire, les revendications seront transmises via le Conseil national des professionnels de l'automobile initiateur du mouvement de protestation hier sur l'ensemble du territoire national. Les représentants du CNPA ont par ailleurs dénoncé les pratiques jugées illégales d'auto-écoles "low-cost" et appelé les futurs élèves à faire preuve de vigilance.
 

DMCloud:39153
Auto-école : Manifestation des moniteurs
Reportage : Michèle Ozoux - Mustapha Bourrane - Eric Kock