Des cabris retrouvés égorgés à Trois-bassins

Des cabris morts
© Anaëlle Domitien

Entre une heure et trois heures du matin du 26 décembre, des chiens errants ont égorgé des cabris à Trois-Bassins.

Remi-Kenzo Pages Publié le , mis à jour le

Environ une vingtaine de cabris et un veau ont étés égorgés, certainement par des chiens errants.
Le propriétaire, Thomas Alexandre cherche encore les corps de ses cabris, dispersés ça et là.
" A une heure du matin tout allait bien. J'ai constaté les faits à six heure du matin." C'est donc entre temps que des chiens errants seraient venus faire leur oeuvre. Le montant du préjudice est estimé à plus de 8 000 euros.

Le président de la chambre d'agriculture, Jean-Yves Minatchy s'est rendu sur place. Celui-ci note déjà plus d'une vingtaine d'attaque de chiens errants dans l'île cette année.
Il s'agissait de la troisième attaque chez cet éleveur. Il avait perdu, une première fois, 8 brebis et un bélier, avec une perte chiffrée à 10 000 euros. Une seconde fois, une attaque lui avait fait perdre des volailles et un veau. Avec les trois attaques cumulées, les pertes se chiffrent à environ 20 000 euros.
Il ne sera pas indemnisé, les attaques de chiens errants n'étant pas prises en compte par l'Etat.

Les cabris de Trois-Bassins