La COI lutte contre la pêche illicite dans l'Océan Indien

Pêche Océan Indien
© Réunion 1ère

L'Océan Indien fournit 25% de la production de pêche mondiale. Il a été jusqu'à présent préservé de la surexploitation. Le thon, de plus en plus rare ailleurs attire les pêcheurs du monde entier.

Gilbert Hoair
Publié le , mis à jour le

La Commission de l'Océan Indien a mis en place en 2007 un Plan régional de surveillance des Pêches pour les 5 états membres.  Financé par l’Europe, Il repose sur la mutualisation des moyens des pays de la zone, comme le patrouilleur Osiris à La Réunion et les avions des Coast Guard à Maurice . En septembre 2012, un bateau de pêche thaïlandais a été arraisonné sur le banc  de Nazareth à 800 Km au Nord de Maurice.La zone à surveiller est immense.


View
La France renforcera les moyens nautiques avec deux navires en 2014 le "B3M  Mozambique" basé à Mayotte et le B3M Australes basé à La Réunion.
Une surveillance satellitaire viendra renforcer le dispositif  avec  l’installation à Saint-Pierre  d’une station SEAS-OI
Pour la COI, il s'agit :
  • de préserver les ressources maritimes de cette zone
  • de préserver l'emploi de ceux qui vivent de l'activité de pêche
  • d'assurer le développement durable du secteur
Voici en illustration le reportage de Jean-Claude Toihir à l'Ile Maurice
DMCloud:19811
la pêche illicite dans l'Océan Indien
Le reportage de Jean-Claude Toihir