Chômage en baisse grâce aux contrats aidés et au...découragement des chômeurs !

courbe du chômage

Le chômage baisse à la Réunion. 28,5 % de la population active reste tout de même sans emploi...et les chiffres traduisent surtout le découragement des chômeurs dans la recherche d'un travail.

Erwann Ponnet
Publié le , mis à jour le

Pour la première fois en quatre ans, le chômage recule à la Réunion. Au second trimestre 2012, il baisse ainsi d'un point par rapport à l'an passé pour s'établir à 28,5 % de la population active. A l'inverse, dans l'hexagone, le chômage poursuit sa progression de 0,6 % par an. Sur l'île, 98 500 personnes sont ainsi au chômage et ce sont les femmes qui profitent un peu plus de cette légère amélioration.

Emplois aidés et découragement

Entre 2011 et 2012, l'emploi a donc progressé dans le département grâce notamment aux contrats aidés avec 5 600 entrées supplémentaires qui ont été enregistrées au premier semestre de cette année.
Les contrats aidés ont donc soutenu l’emploi mais la baisse du taux de chômage résulte également du découragement de chômeurs.
Bon nombre d'entre eux arrêtent leurs recherches d’emploi et se désengagent du marché du travail. Cela se traduit par une forte augmentation du « halo* » autour du chômage en 2012 (+ 37 %). Aux 98 500 demandeurs d'emploi, il faut, selon l'Insee, ajouter 48 000 inactifs qui souhaitent travailler...ce qui porte finalement le nombre de personnes sans emploi, et souhaitant travailler, à 145 000.




*Halo autour du chômage : Le BIT (bureau international du travail) fourni une définition stricte du chômage, mais qui ignore certaines interactions qu'il
peut y avoir avec l'emploi (travail occasionnel, sous-emploi) ou avec l'inactivité.
En effet, certaines personnes souhaitent travailler mais sont considérées comme inactives, soit parce qu'elles ne sont pas disponibles rapidement pour travailler (deux semaines), soit parce qu'elles ne recherchent pas. Ces personnes forment le « halo » autour du chômage.