La Saint-Pauloise à l'épreuve du froid et de la Coupe de France

Dernier entraînement pour la Saint-Pauloise
© Réunion 1ere

Les joueurs de la Saint-Pauloise affrontent ce samedi l'USL Dunkerque au 7e tour de la Coupe de France. Une rencontre que les Réunionnais ont préparé dans la fraîcheur de l'hexagone, d'abord en région parisienne, puis dans le Nord.

Benoît Jourdain Publié le , mis à jour le

Dix mille kilomètres en avion et 20 degrés de moins au thermomètre. A leur arrivée mardi dans l'hexagone, les joueurs de Saint-Paul ont pu se rendre compte des conditions climatiques qu'ils allaient devoir affronter. "C'est un peu compliqué, mais on s'attendait à ça. On s'est mis en condition. C'est le froid, il faut s'adapter", a assuré l'attaquant Jérémy Basquaise devant les caméras de Réunion 1ere. Dans L'Essonne, à Lisses, les Saint-Paulois se sont entraînés sur des pelouses grasses. Un avant-goût de ce qui les attend dans le Nord-pas-de-Calais, à Dunkerque - où ils sont depuis jeudi -, où la pelouse du Stade Tribut a été protégée en raison des précipitations tombées sur la région ces dernières semaines. Pas de quoi effrayer toutefois les joueurs de Christian Dafreville impatients de se mesurer à leurs hôtes, à l'mage de leur capitaine, Gérard Hubert : "on attend ce match depuis longtemps, on sait pourquoi nous sommes venus : la qualification. Même si on sait que cela sera difficile".

Lors de la saison 2010-2011, dernière année de leur présence au septième tour de la Coupe de France, les Saint-Paulois s'étaient inclinés face au FC Lannion sur la plus petite des marges (1-0). De quoi donner des regrets qu'ils n'aimeraient pas revivre face à Dunkerque. Le club de CFA est une marche encore plus haute à grimper que le club breton il y a deux saisons. Actuel troisième de son groupe de CFA, l'équipe entrainée par Fabien Mercadal ne veut, de son côté, pas vivre la même mésaventure que le club alsacien du SC Schiltigheim etrillé 7-0 à domicile en 2007 par l'USS Tampon. Cette année-là, le club réunionnais avait atteint le 8e tour, tout comme l'AS Excelsior en 2010. Le meilleur parcours d'un club réunionnais date de la saison 2008-2009 où Le Port SS Jeanne d'Arc était allé jusqu'aux 32e de finales, après avoir éliminé successivement Saint-Louis-Neuweg (CFA2), Feignies (CFA2), où il avait été sorti par Tours qui jouait en Ligue 2.

Une semaine après la perte du titre de champion de La Réunion face à la Saint-Louisienne, les Saint-Paulois espèrent réaliser l'exploit contre Dunkerque.

L'entraînement de Saint-Paul avant la rencontre de samedi