Diffamation et harcèlement

Huguette Bello attaque Témoignages en diffamation. Depuis les législatives, rien ne va plus entre l’élue de Saint-Paul et le PCR. L’ancien directeur d’Air Austral, Gérard Ethève, est à nouveau accusé de harcèlement moral.

Fabrice Floch Publié le , mis à jour le

Témoignages à la barre des accusés. Huguette Bello, député-maire de Saint-Paul, ancienne égérie du parti communiste réunionnais a pris ses distances avec le PCR.

Elle a refusé pour les législatives de quitter la seconde circonscription pour la septième. Au mois de mai dernier, l’organe de presse n’a pas hésité à comparer la première magistrate saint-pauloise à : « une collaboratrice des nazis pendant la seconde guerre mondiale » ou « à l’esclave Figaro qui prévenait ses maitres blancs de l’imminence d’une révolte » soulignant ainsi : « elle trahit son propre peuple ». Des propos qui ont choqué Huguette Bello l’incitant à porter plainte devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis.

L’autre figure locale de cette cession est Gérard Ethève. C’est lui l’accusé. Pour la troisième fois en moins d’un an l’ancien directeur d’Air Austral comparaît pour harcèlement moral. Il est mis en cause par un pilote qui affirme avoir été placardisé. David Rocher, depuis licencié de la compagnie, vit très mal sa mise à l’écart. Hospitalisé la semaine dernière, il ne devrait pas être présent. Le procès pourrait donc être reporté.