Huit filles et sept garçons. Ce sont 15 cadets de la République qui ont achevé ce jour leur formation. A l’occasion d’une cérémonie sur la base aérienne, ils sont officiellement devenus des adjoints de sécurité. Ils connaîtront par la suite leur future affectation, en commissariat ou à la Police Aux Frontières (PAF).

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Johanne Adamadorassy

Une alternative pour entrer dans la police nationale

Une formation en alternance d’un an, accessible sans diplôme, qui permet à ces nouveaux adjoints de sécurité de préparer, s’ils le souhaitent, le concours de gardien de la paix. Ce dispositif permet ainsi d’entrer dans la police nationale par une autre voie que celle des concours habituels.
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.