Racisme-Benzema : l'étrange exemple d'intégration de Thierry Braillard

Thierry Braillard
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP | Thierry Braillaid, secrétaire d'Etat aux sports, prêt à rallier Emmanuel Macron

Thierry Braillard a tenu des propos ambigus suite aux déclarations de Benzema estimant que Didier Deschamps avait "cédé à la pression d'une partie raciste de la France". Pour justifier les choix du sélectionneur, il évoque étrangement l'intégration du guadeloupéen Kingsley Coman.

La1ere.fr Publié le , mis à jour le

Dans une interview accordée au journal espagnol « Marca », l’attaquant évincé des bleus estime que Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, "a cédé à la pression d’une partie raciste de la France" Ces propos viennent s'ajouter à ceux d'Eric Cantona dans le Guardian qui ont suscité une très vive polémique "Benzema est un grand joueur, Ben Arfa est un grand joueur. Mais Deschamps a un nom très français. Peut-être qu'il est le seul en France à avoir un nom aussi français. Personne, dans sa famille, ne s'est mélangé avec quelqu'un. Un peu comme les Mormons en Amérique."

Benzéma Deschamps
© FRANCK FIFE / AFP
Réagissant sur I-Télé ce mercredi matin, Thierry Braillard, le secrétaire d’Etat aux Sports à d’abord jugé les propos de Karim Benzéma d’ "injustifiés et inacceptables", ajoutant, "Je peux assurer que la sélection a été faite sans qu'aucun critère de discrimination n'ait été pris en compte". Etrangement, Thierry Braillard prend alors l’exemple de Kingsley Coman. "Si on regarde d'où vient le joueur, quelles sont ses origines, on voit très bien cette faculté fabuleuse qu'a le pays d'intégration, dans le sens qu'il a des origines ultra-marines" (regardez à 2'19) 
Kingsley Coman est né à Paris et son père est guadeloupéen. Les propos de Thierry Braillard manquent de clarté. Que veut-il dire par "faculté fabuleuse qu'à le pays d'intégration".  Range-t-il les Ultramarins dans la catégorie des étrangers ? Ou s'agit-il d'une simple maladresse ?

S'agissant de la polémique suscitée par l'absence de Benzema Nathalie Lannetta, conseillère à la jeunesse et aux sports de François Hollande, cherche à mettre tout le monde d'accord :