Pour la première fois, l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) publie, ce mardi 10 juillet, des cartes de couverture mobile pour les départements d'Outre-mer. Jusqu'à présent, l'Arcep ne publiait que des données sur les départements de l'Hexagone. Désormais, la couverture et la qualité de service des opérateurs sont aussi passés au crible Outre-mer.
 

Une carte interactive

Ces cartes de couverture mobile pour les Outre-mer sont intégrées dans l'application de l'Arcep lancée en mars dernier : monreseaumobile.fr. En tapant votre ville ou votre département et en zoomant sur les lieux, vous aurez accès aux données sur la couverture mobile et vous verrez ainsi la qualité du service qui y est assurée. Premier constat Outre-mer : alors que les Antilles, La Réunion et Mayotte sont particulièrement bien couverts par la 4G, ce n'est pas du tout le cas en Guyane.

Cliquez ici pour une recherche par territoire ou par ville. 

 

3% du territoire couvert par la 4G en Guyane

La couverture mobile est très limitée en Guyane où une infime partie du département est couvert par un réseau mobile. Les opérateurs Orange comme SFR ne couvrent que 3% du territoire. Il s'agit essentiellement des villes du bord du littoral telles que Cayenne et Kourou. Ailleurs, la notion de zone blanche prend tout son sens en Guyane. Plusieurs communes des fleuves de l'Oyapock et du Maroni ne sont pas du tout couvertes par un réseau mobile. 

"En Guyane, les opérateurs couvrent 85% de la population, mais 3 à 7% du territoire, note Martine Lombard, membre de l'Arcep. Pour le moment, on a vraiment une bonne cartographie des lieux de vie en Guyane, mais il reste 95% du territoire qui n’a pas été vraiment mesuré".
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

ARCEP
 

99% du territoire couvert par la 4G en Martinique

En revanche, en Martinique, presque l'intégralité de l'île est couverte par la 4G. Sur les trois opérateurs présents, SFR couvre la plus grande partie du territoire à 99%.
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

ARCEP

En Guadeloupe aussi une grande partie du territoire est couvert par la 4G. L'opérateur SFR couvre 93% de l'archipel guadeloupéen.
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

ARCEP
 

93% du territoire couvert par la 4G à La Réunion et Mayotte

A La Réunion, c'est quasiment l'intégralité du territoire qui est couvert par la 4G par au moins un opérateur. Sur les trois opérateurs étudiés, Orange couvre la plus grande partie de l'île à 93%.
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Arcep

Mayotte est aussi couverte en quasi-totalité par la 4G d'an moins un opérateur mobile. Les opérateurs Orange et SFR recouvrent chacun 93% du territoire.
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

ARCEP
 

Plus de transparence

Annoncée le 28 juin dernier dans le Livre Bleu Outre-mer remis au Président de la République, Emmanuel Macron, cette publication par l'Arcep permet aux consommateurs ultramarins de comparer les performances des opérateurs. Alors que la connectivité mobile est un enjeu majeur pour les territoires, cet outil permet de poser un diagnostic, et peut contribuer à l'élaboration de politiques publiques ciblées.

L’outil cartographique interactif de l’Arcep est disponible dans l'Hexagone depuis octobre 2017. "Cela a été un travail énorme car c'était la première fois que l'Outre-mer bénéficie de cartes transparentes, nuancées, alors que dans l’hexagone il y avait déjà des cartes des opérateurs, explique Martine Lombard, membre du collège de l'Arcep. Dans l'hexagone, nous partions de quelque chose alors qu'Outre-mer, il fallait tout bâtir. C'est inédit".
 

Un essor important de la 4G

L’outil cartographique interactif de l’Arcep inclut, pour les Outre-mer, des cartes de couverture des opérateurs, réalisées à partir de simulations numériques et des mesures de qualité des services mobiles, effectuées sur le terrain entre avril et juin 2018 pour tester la qualité de service. Elles représentent plus de 350 000 mesures, sur plus de 15 000 km parcourus, sur la quasi-totalité des communes de ces territoires, et incluant, de manière inédite, les zones touristiques.

Selon l'Arcep, la plupart des opérateurs mobiles ultramarins ont commencé à déployer la 4G dès l’attribution de leurs fréquences, en novembre 2016. Martine Lombard, membre du collège de l'Arcep explique : 
 

Depuis cette date, la 4G est devenue une réalité très forte Outre-mer et son déploiement a été beaucoup plus rapide que dans l’hexagone. C’est spectaculaire. Cette cartographie est faite pour stimuler encore plus les opérateurs pour qu’ils déploient la 4G. C’est une pression sur eux car ils savent maintenant que les consommateurs vont pouvoir faire des choix vraiment en connaissance de cause.


Ces cartes seront actualisées tous les trimestres.