Pour la première fois, des migrants sri-lankais arrivent à Mayotte

Des Srilankais à Mayotte

Pour la première fois, 18 migrants en provenance du Sri-Lanka ont été interpellés par les forces de l'ordre lundi matin sur une plage de la commune de Boueni à Mayotte. 

La1ère (avec AFP et Mayotte La1ère) Publié le , mis à jour le

A Mayotte, 18 migrants en provenance du Sri-Lanka ont été interpellés par les forces de l'ordre lundi matin sur une plage du sud de l'île, une première pour le 101e département français.
 

Quinze jours sur l'eau 

Les migrants sri-lankais auraient quitté le continent indien il y a une quinzaine de jours, ont-ils déclaré aux forces de l'ordre, et leur boutre s'est échoué à N'gouja, l'une des plages du Sud les plus touristiques de l'île aux parfums, a déclaré  le commandant de la gendarmerie de Mayotte, le général Philippe Leclercq à l'AFP. 

Regardez les précisions de Mayotte La1ère :
 

Embarcation en difficulté

L'embarcation, en difficulté, a été signalée aux forces de l'ordre par la municipalité. Ces migrants (16 hommes, 2 femmes) sont dans un état sanitaire préoccupant, a encore indiqué le général Leclerc. Celui qui a été identifié comme capitaine fera l'objet "d'un traitement judiciaire" adapté, a-t-il précisé. Avec 48% d'étrangers au sein de sa population, le 101e département français subit une forte pression migratoire, généralement des îles voisines des Comores, dont la plus proche, Anjouan, est à 70 km de ses côtes.
Boueni


A La Réunion 

Si l'arrivée de Sri-Lankais à Mayotte est inédite, l'île de La Réunion est régulièrement la destination de migrants en provenance de ce pays. Depuis mars 2018, 273 personnes en provenance du Sri-Lanka sont ainsi arrivées sur ce département voisin de l'océan Indien. Un peu plus de 4.000 kilomètres séparent La Réunion du Sri-Lanka. Il "y a manifestement des filières d'immigration illégales à l'oeuvre", avait déclaré fin décembre Frédéric Joram, secrétaire général de la préfecture de La Réunion.