Malgré une remontée spectaculaire de son adversaire au second tour des élections législatives, Maud Petit (Modem-LREM) s'est imposée ce dimanche dans la quatrième circonscription du Val-de-Marne. Elue avec 53,6% des voix contre 46,5% pour Marie-Carole Ciuntu (LR-UDI), Maud Petit, originaire de la Martinique, devient à 45 ans députée du Val de Marne. 


Petite-fille et arrière petite-fille de députés 

Maud Petit est née dans l’Hexagone de parents martiniquais. Elle retrouve la terre de ses parents à l'âge de 5 ans où elle effectue toute sa scolarité avant de rejoindre, à l'adolescence, Caen pour suivre des études de Droit et Lettres modernes. Son diplôme en poche, elle s’installe sur la commune de Villiers-sur-Marne dans le Val-de-Marne.

Peu connue ailleurs qu’à Villiers-sur-Marne, Maud Petit n'est pas novice en politique. Son grand-père, Camille Petit, a été maire de la commune de Grand’Rivière et député-maire de Sainte-Marie pendant 19 ans. Elle est aussi l’arrière petite-fille de Victor Sevère, député-maire de Fort-de-France pendant près de 50 ans. En 2014, Maud Petit, qui est passée récemment de l'UDI au MoDem, est élue au conseil municipal de Villiers-sur-Marne dans l’équipe du maire, Jacques-Alain Bénisti (LR). Cette mère de deux enfants, qui travaille aux ressources humaine d'un très grand groupe agro-alimentaire, se voit alors confier la délégation de la petite enfance. 


Déçue par la victoire de François Fillon à la primaire de la droite

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

La1ere
En 2016, Maud Petit soutien la candidature d'Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre à l’élection présidentielle. La victoire de François Fillon est une déception.  Elle décide alors de rejoindre Emmanuel Macron et obtient l’investiture de la République en Marche pour la 4ème circonscription du Val-de-Marne. La suite est désormais connue. La conseillère municipale (MoDem-LREM) de Villiers-sur-Marne l’emporte face  Marie-Carole Ciuntu (LR-UDI) avec 53,6 % des voix contre 46,5 %. 

Premiers pas à l'Assemblée nationale 

Ce lundi, Maud Petit a découvert pour la première fois l'Assemblée nationale. "C'est un labyrinte mais petit à petit on s'y fera", déclare t-elle avec une pointe d'émotion. Sa mallette de députée en main, dans laquelle contient notamment l'écharpe tricolore pour les cérémonies officielles, Maud Petit a pris très vite conscience de "la responsabilité de la tâche" qui incombe à ces nouveaux députés.  

La députée Martiniquaise fera sa grande rentrée dans l'hémicycle le 27 juin prochain, date de la première assemblée publique du Parlement. 

Maud Petit a découvert ce lundi l'Assemblée nationale. Regardez notre reportage:
1er pas de Maud Petit à l'Assemblée Nationale