VIDEO : Sa déclaration d'amour aux îles Marquises

Sa déclaration d'amour aux îles Marquises
© Mike Satori

Mike Satori est un jeune réalisateur et caméraman Slovaque, qui vit en Polynésie. Il vient de publier une vidéo très pure, inspirée du dernier Festival des Arts qui s'est déroulé à Hiva Oa. "Marquesas metamorphoses" traduit sa passion pour les îles Marquises, avec puissance et authenticité.

polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

Passionné de voyage et de rencontres culturelles authentiques, Mike Satori, Vasilko Kele de son vrai nom, a passé plusieurs mois en immersion aux îles Marquises. Inspiré par ses rencontres avec la population, la nature, la culture ancestrâle, il a produit plusieurs vidéos pour partager ses expériences.
Il vient de mettre en ligne sa dernière création. Une vidéo de moins de 3 minutes, d'une sobriété et d'une pureté magnifiques, à travers laquelle il transmet la magie des Marquises. Il a bien voulu répondre à nos questions.

Bonjour Mike, qu'est-ce qui anime ta passion pour la vidéo ?

Je ne crois pas qu'on naisse juste pour aller travailler, tous les jours, bosser dur et payer nos factures ! On nait sur cette planète incroyable pour créer quelque chose, pour apprendre quelque chose, pour aimer et pour ressentir la joie de vivre. La joie existe simplement dans le moment présent. Il faut suivre cet élan et apprécier chaque instant de nos vies.

Comment as-tu découvert les Marquises ?

Au départ, j'ai entendu parler des Îles Marquises par mon grand-père, qui était un grand voyageur et qui a écrit un livre sur la Polynésie française, après avoir notamment visité Nuku Hiva et Hiva Oa. C'était il y a plus de 20 ans !
Et puis il y a une connection historique entre les cultures slovaque et polynésienne. Il y'a près de 100 ans, un astronome slovaque du nom de Milan Rastilav Stefanik est venu à Tahiti pour construire le premier observatoire astronomique ainsi que des stations météorologiques. Il a d'ailleurs un monument commémoratif à sa mémoire qui domine la rade de Papeete, en haut du mont Faiere.

Qu'est-ce qui t'a le plus marqué pendant le Festival des Arts ?

Le Festival était exceptionnel. Voir toute la diversité des danses, chaque île ayant ses propres mouvements, ses costumes, ses sonorités... Mais au-delà du festival lui-même, j'ai passé beaucoup de temps dans les îles et on ressent la force de cette nature sauvage, de ces lieux ancestraux abandonnés à la nature mais encore tellement chargés d'énergie, du "mana" des anciens. C'est vraiment quelque chose de spécial, et j'ai voulu le traduire dans ma vidéo.


Y'a-t-il des messages que tu voulais faire passer à travers cette vidéo ?

Je m'exprime essentiellement à travers mes films. Les images en disent mille fois plus que les mots, et chacun les reçoit comme il le ressent, libre de ses émotions. 

Où peut-on suivre tes vidéos et projets ?

J'ai une chaine Youtube sur laquelle je publie mes vidéos et je raconte mes expériences de voyage. Les internautes y trouveront de nombreuses vidéos sur les Îles Marquises, mais pas seulement. Et il y a aussi bien sûr ma page Facebook :).


Merci pour cet échange, et que cette année 2017 soit encore riche d'expériences et de partages.