Vendée Globe : le triomphe d'Armel Le Cleac'h

Armel Le Cléac'h
© AFP | Armel Le Cléac'h

Après deux deuxièmes places  en 2009 et 2013, Armel Le Cléac'h a remporté jeudi le Vendée Globe, et a battu le record de l'épreuve en 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes.

polynesie1ere.fr, francetvinfo Publié le , mis à jour le

Le marin a essuyé une larme. Armel Le Cléac'h a triomphalement franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe, jeudi 19 janvier, aux Sables-d'Olonne (Vendée). A 39 ans, et après avoir terminé deux fois deuxième, il remporte cette course pour la première fois, après 74 jours, 3 heures et 35 minutes de tour du monde, en battant le record de 3 jours et 22 heures.


Il bat le record de trois jours, 22 heures et 41 minutes. A bord de son monocoque Banque Populaire VIII, le Français, en tête de la course depuis 46 jours, a coupé la ligne d'arrivée aux Sables-d'Olonne après 74 jours 3 heures 35 minutes et 46 secondes. Il succède au palmarès à François Gabart, qui détenait le record de la course (78 jours, 2 heures et 16 minutes) et plus jeune vainqueur en 2012-2013. Pour cette 8e édition d'une course lancée il y a vingt-huit ans, Le Cléac'h est devenu le 7e navigateur à s'imposer. Michel Desjoyeaux a gagné 2 fois en 2001 et 2009.


"Je la voulais tellement cette victoire"


"Je ne me rends pas trop compte de ce qui m'arrive", a expliqué le skipper de Banque populaire VIII, lors de sa première déclaration aux médias, avant de laisser couler quelques larmes. Armel Le Cléac'h est arrivé éprouvé et fatigué, après avoir dû tenir tête pendant presque 10 semaines à un coriace adversaire, le Gallois Alex Thomson (Hugo Boss).


"Les derniers jours étaient intenses et je réalise que j'ai fait quelque chose d'énorme. (…) Chaque mètre gagné était dur... Je la voulais tellement cette victoire", a-t-il confié, se tenant les yeux pendant plusieurs secondes. Sur les bateaux venus l'accueillir et sur le rivage, ses supporters, nombreux, scandaient son nom.

Après ses premiers mots, le skipper français a été rejoint sur son embarcation par ses deux jeunes enfants, qu'il a longuement serrés dans ses bras. Séquence émotion après 74 jours de séparation.