Tribunal Administratif : Putai Taae débouté...

Putai Taae tribunal
© Titaua Doom

Le tribunal administratif a rejeté la requête du maire de Papara. 

Polynésie la 1ère, DC Publié le , mis à jour le

Les juges du tribunal administratif ont rendu leur décision ce mercredi 5 juin. Putai Taae ne peut finalement pas exercer ses fonctions de maire, même si il en garde le titre. Le Tavana Le tribunal Administratif éxaminait son recourt hier, mardi 4 juin. Hier, le rapporteur public n'allait déjà pas dans son sens, il concluait au rejet du recours du Tavana. 

Pour rappel, le maire avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 2 ans d'inéligibilité et 2 millions de Fcfp d'amende et prise illégale d'intérêt le 7 mai dernier. Le Haut Commissaire, René Bidal avait donc pris un arrêté le déclarant démissionnaire d'office de ses mandats de conseiller municipal et de maire. Mais Putai Taae et son avocat, Me Dominique Antz, avaient attaqué l'arrêté devant le Tribunal administratif : "Nous disons que cette exécution provisoire n'est pas possible. Ce n'est pas parce que le tribunal correctionnel a commis une erreur à ce titre qu'elle doit être amplifiée et conservée. [...] A partir du moment où les recours sont suspensifs, il [Putai Taae ndlr] est toujours conseiller municipal," avait expliqué Me Antz.

L'actu en vidéo

"On ne peut pas accepter que notre direction se comporte comme ça" : la grève illimitée démarre à l'OPT

"On ne peut pas accepter que notre direction se comporte comme ça" : la grève illimitée démarre à l'OPT