Tourisme : Denis Kaumuko et son club de plongée remportent le concours

Tourisme : Denis Kaumuko et son club de plongée remporte le concours
© Polynésie 1ère

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a procédé ce vendredi 10 novembre, à la Présidence, à la remise des prix du concours de création et développement économique d’entreprises dans le domaine du tourisme.

polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

C'est Denis Kaimuko pour son projet de centre de plongée subaquatique aux Marquises qui a remporté le premier prix de 5 000 000 Fcfp.  "Il n'y a pas de plongeurs aux Marquises car il n'y a pas de club de plongée", confie le lauréat qui travaille sur ce projet depuis quatre ans. Le club doit ouvrir ses portes en avril. 


Le deuxième prix de 4 000 000 Fcfp a été décerné à Moeava Meder pour le projet Tahiti éco village. Enfin, le troisième prix de 3 000 000 Fcfp est revenu à Stéphane Lamber pour le Tahiti sailing canoe, le premier centre nautique de formation à la navigation en pirogues à voiles.

Remise prix concours tourisme
© Présidence

Les quatre autres lauréats, du 4ème au 7ème prix, ont reçu un montant de 500 000 Fcfp chacun. Le 4ème lauréat est Jean Victor Lussan pour l’application mobile Orama : Taputapuatea en réalité mixte. Le 5ème prix est revenu à Jérémy Anciaux pour le projet "Le lagon vert et la passe d’Avatoru". Les 6 ème et 7ème lauréats sont respectivement Alexandre Parise pour le projet Tahiti wifi et Marie Barret pour l’application smartphone "Tiki Legends".

Créer de nouveaux produits touristiques


Ouvert le 28 août dernier et clôturé le 20 octobre, ce premier concours a été initié dans le domaine du tourisme au titre de la création et du développement d'entreprise. L'objectif est d'accompagner les porteurs de projets mais aussi et surtout "de voir émerger de nouveaux produits touristiques", comme l'explique Nicole Bouteau, ministre du Tourisme.


Sur l’ensemble des 55 dossiers réceptionnés, 22 dossiers ont été sélectionnés par les membres du jury et 11 projets ont été retenus. Les projets ont été classés selon des critères de sélection : la crédibilité et l’expertise du candidat, la qualité de la présentation du dossier, la valorisation du patrimoine naturel/culturel mais aussi la crédibilité et la viabilité du projet ainsi que la maîtrise des éléments économiques.