Tour de France à la voile : Trésors de Tahiti toujours 5ème à Marseille

Trésors de Tahiti Marseille
© Facebook Trésors de Tahiti | Trésors de Tahiti à Marseille

Malgré un bon départ, les conditions de vent difficiles rencontrées lors de la course n'ont pas jouées en la faveur de Trésors de Tahiti. Pour cette première journée à Marseille, l'équipage tahitien réussit péniblement à couper la ligne en 13e position en conservant tout de même la 5ème place.

Polynésie 1ère avec Trésors de Tahiti Publié le , mis à jour le

La journée avait pourtant bien commencé, rythmée par les encouragements et les coups de pagaies des va’a du club local Manu Ura 13 venus escorter le Diam Trésors de Tahiti de la plage du Prado à la zone de course. Forts de ce soutien, Teva Plichart, Pierre Pennec et Dimitri Deruelle se sont élancés sur les 32 milles nautiques du parcours situé entre la plage du Prado, les calanques de Marseille et les îles du Frioul. Malgré un bon départ, les choses se sont rapidement corsées avec une double pénalité quelques minutes après le coup de canon du départ comme l’explique Dimitri Deruelle : « Le départ en lui-même était bien sauf qu’on décide rapidement de partir à droite du plan d’eau. Or notre virement est beaucoup plus lent que ce que l’on avait pensé et on fait une faute sur deux bateaux en les touchant tour-à-tour. Nous sommes donc obligés d’effectuer une double pénalité soit deux tours sur nous-même, ce qui dans ce petit temps et ce clapot est un enfer et une grosse punition. On se retrouve donc en queue de peloton et on passe dernier la bouée de dégagement. »

Loin d’être abattus et fidèles à leur réputation de guerriers, les Moana Hiva se reconcentrent et remontent petit à petit leurs adversaires. « On fait un super bord de portant et on revient au contact de la flotte. » précise Dimitri. A mi-parcours, l’unique équipage ultra-marin pointe à la 6e place. Quelques erreurs tactiques plus tard et un vent capricieux devant la ligne d’arrivée, auront malheureusement eu raison de leur obstination. Suite à un jeu de loterie, Trésors de Tahiti perd donc de précieuses places au détriment de Team Coved et d’Oman Airports By Oman Sails. « C’est à quelques mètres de la ligne que l’on perd le plus, en restant dans la molle à voir les autres nous rattraper »,  raconte Dimitri qui terminera 13e de ce raid côtier. Au classement général provisoire, Teva Plichart et ses équipiers conservent toujours leur place de 5e. Team Coved creuse l’écart et devance désormais les Tahitiens de 8 points tandis que les Omanais les talonnent à 1 point d’écart. Le jeu est désormais ouvert pour le Top 5 du Tour de France à la Voile.

Teva Plichart : « C’est une journée moyenne. On fait 13, ce qui n’est pas dramatique ! Bien sûr on a perdu des points sur Coved et sur Oman mais il reste encore 5 jours de régate et il peut se passer plein de choses. En Méditerranée, on sait que la météo est piégeuse et on sait aussi que les bouées des raids côtiers sont souvent placées dans des baies où c’est souvent au petit bonheur la chance. C’est un peu difficile à accepter mais en même temps on a fait de belles choses et on va se focaliser sur cela pour rebondir dessus dès demain matin, je pense. »

Classement général avant jury

1. Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan – 591 pts
2. Grandeur Nature Veranda – 538 pts
3. Crédit Mutuel de Bretagne – 535 pts
4. Team Coved – 523 pts
5. Trésors de Tahiti – 515 pts
6. Oman Sail Airport – 514 pts