Tapura Huiraatira VS Tau Hoturau : la guerre des communiqués

La guerre des communiqués  entreTapura et et Tau Hoturau
© Polynésie 1ère

Le Tapura Huiraatira d'Edouard Fritch et le Tau Hoturau de Tauhiti Nena ne sont d'accord sur rien. Ils le font savoir par communiqués interposés.

Christophe Marquand
Publié le , mis à jour le

Sur le plateau de Polynésie 1ère, Tauhiti Nena, candidat déçu du 1er tour aux législatives avec 7% des voix dans la 1ère circonscription s'en est pris vivement mardi dernier à la politique du gouvernement.

Le chef de file du tout nouveau parti Tau Hoturau a appelé l'électorat à ne surtout pas voter pour le Tapura Huiraatira au second tour. 

Cette prise de position tranchée n'a pas manqué de faire immédiatement réagir le parti d'Edouard Fritch qui dans un communiqué publié le lendemain considère la position de Tauhiti Nena au mieux comme ambigüe et au pire comme incohérente. 

Le Tapura s'interroge :" Comment Tauhiti Nena, qui a soutenu le président Macron, peut-il appeler à voter contre le seul parti en lice qui a annoncé son soutien au nouveau président de la République ?
 
(...) Comment Tauhiti Nena qui s'est revendiqué de l'Accord de l'Elysée peut-il appeler à voter pour des candidats qui ne sont pas sur cette ligne et contre des candidats qui portent cet accord ?


Piqué au vif, Tauhiti Nena se fend alors à son tour d'un communqué diffusé ce 8 juin dans lequel il réitère sa farouche opposition au Tapura.

"Je réaffirme que Tau Hoturau et son Président sont pour la moralisation de la vie politique, et que cette raison seule suffit à justifier notre refus de soutenir un parti dont plusieurs responsables ont eu maille à partir avec la Justice" écrit t'il avant de règler quelques comptes avec Nicole Sanquer et d'ajouter : "le Tapura Huiraatira  aurait-il trouvé cohérent de ma part d’inciter les membres de mon parti à soutenir sa candidate ministre qui n’a de cesse de nuire au mouvement sportif que je représente en ma qualité de Président du COPF ?

Au petit jeu des tractations politiciennes de l'entre deux tours, ces deux partis là ne feront définitivement pas alliance.






L'actu en vidéo

L’autorité de la concurrence est elle réellement impartiale ?

L’autorité de la concurrence est elle réellement impartiale ?