Verner Degray, un artiste exceptionnel

Verner Degray
© Polynésie 1ère

Photographe de la presqu'île, Verner Degray exporte la beauté Polynesienne à l'international. A Las Vegas, il a remporté le prix du meilleur photographe deux années de suite. Portrait.

polynesie1ere.fr, Shiquita Darrouzes et les images d'Eric Tang. Publié le , mis à jour le

Originaire de Picardie, Verner Degray a trouvé l'amour en Polynesie française où il vit depuis treize ans. Passionné de la photo depuis sa tendre enfance, Verner est l'un des rares photographes polynésiens à vivre de son art. Sa spécialité : le nu artistique masculin.




Il y a six ans, il a commencé à prendre des photos de jeunes Polynésiens. Des modèles qu'il expose depuis trois aux États-Unis notamment à Palm Spring, Las Vegas et Hollywood boulevard. Le succès est au rendez-vous. Il remporte en 2015 et 2016 le prix du meilleur photographe de Las Vegas. Et, surtout, il fait connaitre aux Américains la beauté masculine des Polynésiens.


Ce passionné est un artiste dans l'âme qui va chercher sans cesse des nouveautés. Faire comme tout le monde ne l'intéresse guère, Verner Degray aime sortir des sentiers battus. Il choisit des cadres qui changent de l'ordinaire et surtout photographie des hommes nus, ce qui est rare sur le fenua.


Verner Degray fait de la photographie depuis 20 ans. Si il dure aujourd'hui dans le métier, c'est grâce à sa perséverance mais aussi à force de toujours vouloir progresser. "Je me pose toujours des questions sur mon travail, je me remets en question".


L'artiste conseille d'ailleurs aux jeunes photographes du fenua d'oser un peu plus, de se mettre en danger pour sortir de l'ordinaire et être plus créatif.


Aujourd'hui, Verner Degray vit de son art. Il vend ses tirages et travaille aussi avec de sociétés privées. Au vu de son succès aux Etats-Unis, il a désormais un agent qui s'occupe de promouvoir son travail. Verner Degray a exposé plusieurs en Californie et à Las Vegas. L'artiste qui ne se repose pas sur ses lauriers, a bien d'autres projets en tête. Il doit d'ailleurs partir travailler aux USA le 20 janvier prochain.



Découvrez son portait dans les journaux télévisés de ce mercredi 11 janvier sur Polynésie 1ère