Uriner dans la piscine : un cocktail chimique nocif

Piscine Chine
© Photo : ZHONG MIN/AP/SIPA | Dans le comté de Daying, en Chine, des centaines de personnes dans un piscine installée sur la mer morte locale

Selon une étude de l’université Purdue aux Etats-Unis, le mélange de l’urine et du chlore est toxique pour les poumons, le cœur et le système nerveux.

Mario Leroi
Publié le , mis à jour le

On savait la chose non hygiénique, mais bien plus, des chercheurs de l'université Purdue (Indiana, Etats-Unis) ont analysé l'eau de piscines chinoises. Ils se sont rendus compte que les produits chimiques de l’urine, lorsqu’ils se mêlent au chlore qui désinfecte l’eau, forment un cocktail de substances nocives, la trichloramine et le chlorure de cyanogène. Deux composants chimiques susceptibles d'attaquer les poumons, le cœur et le système nerveux central.

Des biopsies des bronches de nageurs professionnels ont révélé la présence d’une inflammation comparable à celle des patients asthmatiques.
"Si les nageurs évitaient d’uriner dans la piscine, alors la qualité de l’air et de l’eau s’amélioreraient fortement, sans besoin de changer le traitement de l’eau ou la circulation de l’air", estiment les chercheurs.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête