Une mallette pédagogique pour lutter contre les violences faites aux femmes

Mallette pédagogique violence faite aux femmes
© Service de communication de la Présidence

La ministre en charge de la condition féminine, Tea Frogier, et la ministre de l’éducation, Nicole Sanquer-Fareata, ont présenté les actions de prévention proposées dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25 novembre à la mairie de Pirae.

Hélène Harte
Publié le , mis à jour le

conference de presse violences faites aux femmes
A cette occasion, une mallette pédagogique destinée aux jeunes couples a été mise en exergue, et ce dans la continuité de la campagne « heureux à deux : stop aux violences dans les jeunes couples », lancée en novembre dernier, par la Délégation à la Famille et à la Condition Féminine.

Cette mallette sera présentée aux 240 élèves, aux éducateurs et professionnels des établissements scolaires de Tahiti et Moorea lors de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes mercredi 25 novembre à la mairie de Pirae. Cette présentation interactive dévoilera le contenu de la mallette et livrera une première évaluation de son impact auprès du public cible : les adolescents de 14 à 17 ans. Elle sera notamment retransmise en direct sur Polynésie 1ère radio et sur notre site internet.
 

50 mallettes seront réparties dans huit établissements pilotes que sont le collège de Bora Bora, le lycée d’Uturoa, le lycée professionnel protestant d’Uturoa, le collège d’Atuona, le collège de PaoPao, le lycée protestant de Saint Joseph, le lycée professionnel de Mahina et le lycée hotelier d’Outumaoro.
 
Cette année encore, les associations et les communes des archipels de la Polynésie ont pris les devant en organisant de leur côté des actions autour de la thématique des violences faites aux femmes. Notamment aux Marquises, où plusieurs interventions effectuées par des professionnels de santé ont été programmées, au collège et au CETAD de Taiohae. Par ailleurs, l’association Utuafare Mataeinaa interviendra au Lycée du Sacré cœur de Taravao afin de sensibiliser la jeunesse aux problématiques de la violence.


 

Présentation mercredi 25 de 09h00 à 11h30 en direct radio et en streaming sur Polynésie 1ère

Le déplacement des élèves étant impossible pour la matinée du 25 novembre, la démarche envisagée a été d’utiliser les nouvelles technologies, tels le web, le streaming, afin de leur permettre de suivre et de participer à l’événement en temps réel de leurs établissements respectifs.

L’office des postes et télécommunication a accepté la démarche partenariale qui leur a été proposé et a mis en place gracieusement les outils logistiques nécessaires à cette diffusion via le web. Cependant, seuls les établissements des îles sous le vent pourront bénéficier de cette diffusion live, les autres archipels étant reliés par satellite au web, les transmissions sont actuellement saturées et ne garantiront pas une diffusion de bonne qualité.

Polynésie 1ère a également accepté d’être partenaire de l’événement et partagera le lien vers la page de streaming de l’événement sur ses supports de communication (radio, web ; réseaux sociaux).

La cible principale de cette diffusion concernait les établissements des archipels, mais la diffusion sur le web sera étendu à l’ensemble de la population : établissements scolaires, communes, partenaires, associations.
Durant la matinée, un modérateur (agent de la DFCF) recueillera les réactions et questions éventuelles des internautes qui suivront l’événement en direct pour les transmettre aux animateurs et professionnels.

Par ailleurs, Polynésie 1ère installera un plateau radio directement dans la mairie de Pirae pour suivre l’événement sur place avec des interviews des professionnels et des questions des auditeurs qui suivront l’événement sur les ondes radio de Polynésie 1ère.

Dans les sept salles de cinéma de la société Pacific Films, le court métrage « social wild web » sera également diffusé accompagné d’un message de prévention à compter du 25 novembre au 1er décembre. Cette diffusion sera lancée lors de la sortie du troisième volet de la trilogie « Hunger games »