Un syndicat pour les propriétaires des terres des ancêtres

Un syndicat pour les propriétaires des terres des ancêtres
© Polynésie 1ère | Familles qui vivent à Outumaoro

C’est le challenge de Charlie Ching. Connu pour son implication auprès des familles dans les affaires judiciaires, il veut aujourd’hui s’occuper des dossiers fonciers.

Lai Temauri / Axelle Mesinele Publié le , mis à jour le

Après les contestations nucléaires, Charlie Ching, neveu de Pouvanaa A Oopa, veut aujourd’hui s’occuper des problèmes de terres des Polynésiens.
Et, comme les riverains d’Outumaoro, côté mer, il s’oppose à déclaration d’utilité publique du Pays en vue du projet Tahiti Mahana Beach.

Un syndicat pour les propriétaires des terres des ancêtres
© Polynésie 1ère | Projet Tahiti Mahana Beach

Charlie Ching a crée le syndicat pour les propriétaires des terres des ancêtres. Charlie Ching, président du Syndicat, est interrogé par Belinda Tumatariri :

Un syndicat pour les propriétaires des terres des ancêtres

itw de Charlie Ching, président du syndicat

Le Syndicat des propriétaires des terres des ancêtres veut rencontrer le président du Pays le 9 juin prochain.