Un nombre de touristes stable, mais des hôtels mieux remplis

Un nombre de touristes stable, mais des hôtels mieux remplis
© développementdurable.com

Le tourisme est la principale richesse de la Polynésie. Bonne nouvelle : les hôtels internationaux sont pleins. Plus de 70% d’occupation en juillet et en août. Selon les chiffres de l’ISPF, l’institut de la statistique, c’est du jamais vu depuis 2006.

E.Tang / A. Le Quéré Publié le , mis à jour le

Le contexte est plutôt bon pour l’industrie touristique. Deux chiffres pour le mois d’août : il y a un peu moins de touristes par rapport à août 2013, -0,4 %, mais le coefficient moyen de remplissage des hôtels internationaux augmente : + 4 %.
Les hôteliers peuvent se frotter les mains, surtout à Bora Bora : 85 % de taux d’occupation. Autant dire qu’il est très difficile de trouver une chambre de libre pour profiter de la Perle du Pacifique.
Un nombre de touristes stable, mais des hôtels mieux remplis.

+3,1 % pour les métropolitains

Deux explications. D’abord, il y a moins de chambres disponibles à cause de la fermeture d’établissement à Taha’a  et à Moorea. Et travaux de réfection à Tahiti.
Et puis surtout, les visiteurs métropolitains sont de retour au mois d’août. C’est le marché en plus forte hausse : +3,1 %. Et les métropolitains sont ceux qui restent le plus longtemps. Dix à quinze nuits.
Quand on sait que le prix moyen d’une chambre d’hôtel  a augmenté en Polynésie, on peut en conclure que le tourisme repart un peu.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête