TGV japonais : toujours plus vite, toujours plus cher

TGV japonais : plus vite mais plus cher que le français
© France 3

Au Japon, un prototype du futur train japonais à sustentation électromagnétique a battu le record du monde de vitesse sur rail, 603 km/h. Le TGV français se "contente" de 574,8 km/h.

Francetv info Publié le , mis à jour le

Au Japon, un TGV a battu le record du monde vitesse. Pendant 10 secondes, le "maglev" a bloqué le compteur à 603 km/h. "J'ai eu la chair de poule, je suis très heureuse d'être témoin de ce moment historique", confie une Japonaise au micro de France 3.

Ce train à sustentation électromagnétique a frappé un grand coup sur une ligne spéciale à Yamanachi, dans le centre du pays.  "Ce train est configuré de la même manière que pour une utilisation commerciale. Nous avons vu que le confort des passagers à cette haute vitesse s'est amélioré", explique Yasukazu Endo, responsable du centre expérimental de la compagnie japonaise des chemins de fer.

70 milliards d'euros

La concurrence française, qui détient le record du monde sur rail avec 574,8 km/h, salue la performance nippone, mais souligne le coût de la technologie, dix fois plus élevée que celle du TGV. "Aller chercher la course à la vitesse dans l'état actuel des choses ne me semble pas raisonnable", explique Bruno Marguet, vice-président stratégie d'Alstom Transport sur la grande vitesse.
Le "maglev" devrait entrer en service en 2027 entre Tokyo et Nagoya. Cette ligne sera ensuite prolongée vers Osaka. Le coût total du projet est estimé à 70 milliards d'euros.

Francetv info

##fr3r_https_disabled##

 

L'actu en vidéo

La parade populaire pour Vaimalama en direct sur Polynésie la 1ère !