Téléphone au volant : 3 voitures accidentées

Telephoner en conduisant est très dangereux
© Francetvinfos / (LOIC VENANCE / AFP)

L'utilisation d'un téléphone portable au volant et la consommation d'alcool sont, semble-t-il, les causes de l’accident qui s’est produit hier à 19 heures sur la RDO dans le sens Papeete / Punaauia à la hauteur de l'embranchement de Puurai. 

Hélène Harte
Publié le , mis à jour le

Une automobiliste âgée de 31 circule à bord de son véhicule sur la voie de gauche de la RDO. Son téléphone portable sonne. Elle quitte la route des yeux pour récupérer son appareil. La main sur le volant, elle se penche sur sa droite (siège passager). Involontairement, sa main gauche tourne le volant sur la droite et de fait, fait se déporter la voiture dans le même sens, alors que circule une voiture sur la file de droite. Immanquablement, sa voiture percute l'autre. Dans un réflexe de sauvegarde, la conductrice donne un coup de volant sur sa gauche qui a pour effet de projeter la voiture sur le muret central de l'axe. La voiture rebondie et termine sa course folle à l'embranchement d'entrée de la RDO. L'autre voiture précédemment touchée sur sa gauche se déporte sur sa droite et percute une troisième voiture qui se trouve arrêtée sur le terre plein de l'embranchement de l'axe. Elle continue sa course et va s'écraser contre un engin de chantier, une goudronneuse garée durant la journée à cet endroit. Aucune personne impliquée dans cette série d'accidents n'est blessée. Les gendarmes de la brigade de Faa'a soumettent les deux conducteurs au dépistage de l'alcoolémie par l'air expiré. La conductrice, celle du téléphone portable, est contrôlée positive avec un taux très proche de la contravention. Aucune infraction pour ce fait ne lui est relevée. Pour une sonnerie de téléphone, trois véhicules sont gravement accidentés. La goudronneuse quant à elle ne présente aucun dégât.