Billabong Pro Tahiti Jour 1 : un début de compétition quasi parfait

Michel Bourez lors du 1er jour de compétition de la Billabong Pro Tahiti 2014
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Michel Bourez lors du 1er jour de compétition de la Billabong Pro Tahiti 2014

De belles conditions météo, une bonne houle ont ravi les surfeurs à Teahupoo pour ce premier jour de Billabong Pro Tahiti 2014. Mais une journée marquée néanmoins par la chute du Tahitien Taumata Puhetini, qui le contraint à abandonner.

Heidi Yieng Kow, polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

Round 1...


Une houle sud-ouest, régulière de 2m à 2,50m, donnant sur le spot des vagues de 4 à 5m. Peu de vent, du soleil, des conditions idéales pour lancer le premier tour.

Le spot de Teahupoo
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Le spot de Teahupoo pendant le 1er jour de compétition de la Billabong Pro Tahiti 2014
D’entrée de jeu Kelly Slater, onze fois champion du monde, ouvre le bal contre le Hawaiien Sebastian Zietz et l’Irlandais Glenn Hall. Fidèle à sa réputation d’extra-terrestre, Kelly tape une première vague à 7/10  puis une autre à 5,93/10  avant une troisième notée 9,40/10, ses adversaires ne scorent qu’un 5,67/10 et un 3/10 pour les meilleurs notes. Slater passe directement au troisième tour, les deux autres devront passer par le second tour réservé aux repêchages.
Kelly Slater pendant sa 1ère série. Billabong Pro Tahiti 2014, jour 1. 18 08 14
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Kelly Slater, 6ème mondial, commence le début de cette compétition très fort en finissant premier de sa série un total de points de 16.40/20. 18/08/14
Dans la série suivante, on retrouve le polynésien Michel Bourez classé pour le moment 5ème mondial. Le « Spartan » ne bénéficie pas des mêmes conditions de glisse que Slater dans la série juste avant. Qu’à cela ne tienne, il score tout de même un 6,83 puis un 2,83 qui suffisent à le qualifier pour le troisième tour directement, ses adversaires l’Australien, Matt Wilkinson et le Brésilien Raoni Monteiro devront passer par les repêchages.
Michel Bourez s'est qualifié pour le 2e round Billabong Pro Tahiti
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Michel Bourez s'est qualifié pour le 2e round en remportant la deuxème série de cette première journée du main event. 18/08/14

L'un des concurrents de Michel Bourez, l'Australien Matt Wilkinson, deuxième de la série Billabong Pro Tahiti
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | L'un des concurrents de Michel Bourez, l'Australien Matt Wilkinson, deuxième de la série. Sur cette photo, Michel Bourez sur sa planche tout en haut de la vague 18/08/14

Alors que sur le spot de plus en plus de spectateurs affluent, sur toutes les embarcations possibles : taxi boat, stand up paddle, jet ski, bateaux, pirogues etc.
Dans les séries suivantes se qualifient Taj Burrow, Mick Fanning et Adrian Buchan (vainqueur de la Billabong Pro 13).

Dans la série 6, on retrouve l’autre Tahitien de cette compétition : Taumata Puhetini qui a gagné son ticket pour la compétition professionnelle en remportant les trials du 9 août dernier. Taumata a pour adversaire, le numéro 1 mondial : le Brésilien Gabriel Medina et l’Australien Mitch Crews. Taumata prend rapidement la tête de sa série, avec un 5,50/10 et une autre vague notée 6,67/10. Mais c’est sans compter sur la technique du Brésilien qui sur sa dernière vague score un 7,40/10, lequel, combiné à une autre vague notée 5,50/10, qui lui donne la tête de la série quelques minutes à peine avant le coup de corne de brume qui signale la fin de la série. Taumata Puhetini doit donc passer par les repêchages du deuxième tour.
Gabriel Medina, le n°1 mondial billabong pro
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Gabriel Medina, le n°1 mondial (BRES), qui a fini premier de sa série en battant Taumata Puhetini. 18/08/14
Taumata Puhetini Billabong Pro
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Taumata Puhetini lors de sa série avec le n°1 mondial, Gabriel Medina. Il terminera à la seconde place et devra donc passer par les repéchages pour prétendre participer au 2ème round de cette compétition. 18/08/14
Pour les séries suivantes : Dion Atkinson, Nat Young, Kolohe Andino, Jadson Andre, Owen Wright et Kai Otton se qualifient pour le troisième tour alors que leurs adversaires doivent passer par les repêchages comme Taumata Puhetini.

Taumata Puhetini chute pendant les repêchages


C’est d’ailleurs le Tahitien qui ouvre le second tour dans lequel il est opposé à Joel Parkinson, champion du monde en 2012. Le Tahitien ouvre le score avec une vague notée 7,83/10, et juste derrière, « Parko » tape une vague notée 9/10. Un score qui met la pression sur le Tahitien qui tente une seconde vague notée 4,67/10 puis une troisième…

Mais là, Taumata a du mal à sortir de la mousse. Heureusement, dans la mousse, Vetea David et Patrice Chanzy sont présents, ces water patrol qui surveillent la zone d’impact, réagissent rapidement et le tirent de l’eau. Ils se rendent rapidement compte que le Tahitien est blessé, et l’extraient de la zone dangereuse pour le ramener vers le lagon, puis directement à l’infirmerie installée pour l’occasion sur la plage de la pointe fare Mahora.
Chute Taumata Puhetini billabong pro
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Taumata Puhetini a chuté lors de sa série contre Gabriel Medina. N'ayant riend e grave, il a pu participer au repêchage avant de tomber une nouvelle fois. Une chute qui va le contraindre d'abandonner la compétition. 18/08/14
Taumata Puhetini lors de sa chute pendant les repêchages
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Taumata Puhetini chute pendant les repêchages. 1ère journée de compétition Billabong Pro Tahiti
L’équipe médicale prend rapidement Taumata en charge sur une civière en prenant soin de garder sa tête immobilisée. S’ensuivent des dizaines de minutes d’attente dans l’angoisse pour le père de Taumata qui était sur la zone. Au bout de 20 minutes, le médecin sort pour lui parler. Ce sont alors des larmes de soulagement qui se mettent à embuer son regard. Son fils n’a rien de grave selon le médecin, quelques écorchures à la tête, la nuque et le haut du dos, et une douleur aux cervicales, mais aucune fracture ou hémorragie interne. Soulagement général. Taumata est tout de même évacué sur l’hôpital de Taravao pour une radio afin de s’assurer que tout va bien. Contacté dans la soirée, les parents nous ont confirmé qu’il y avait eu plus de peur que de mal, et que Taumata avait pu rentrer à la maison après sa radio.

Sur le plan d’eau Joël Parkinson, a appris la nouvelle pendant la série, il  a tout de même assuré plusieurs vagues et s’est qualifié aisément pour le troisième tour.
Joël Parkinson Billabong Pro Tahiti
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Joël Parkinson lors de la 1ère journée de compétition de la Billabong Pro Tahiti, 18 08 14, Teahupoo.

Round 2...


Dans la seconde série du tour 2 on retrouve Nathan Hedge, arrivé second aux Trials. Nathan est le second sportif à avoir gagné une wildcard pour cette compétition. Il score quelques vagues qui dépassent à peine le 2, puis tombe sur la bombe du jour, un tube parfait noté 10/10, face à lui, le Brésilien Adriano De Souza classé 7ème mondial n’arrive pas à faire mieux.

La compétition s'est terminée pour ce premier jour sur cette seconde série, pour reprendre le lendemain marin 19 août. 
L'Australien Owen Wright, Billabong Pro Tahiti 2014, 18 08 14 2
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | L'Australien Owen Wright, Billabong Pro Tahiti 2014, 18 08 14
Les spectateurs pendant cette première journée de Billabong Pro. 18/08/14
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Les spectateurs pendant cette première journée de Billabong Pro. 18/08/14

Toutes les photos : 

Billabong Pro Tahiti, Teahupoo - Jour 1 - 18 08 14