Retrait des oeufs"les extras de la prequ'île" des rayons

Retrait des oeufs "les extras de la Presqu'île"
© Abinera Tematahotoa | Le ministère de la santé a demandé au centre d'hygiène et de salubrité public de veiller au retrait des œufs « les extras de la presqu’ile » de tous les rayons.

Après les 10 cas de salmonellose suite à une intoxication alimentaire dans une roulotte de Fare à Huahine, le ministère de la santé a demandé au Centre d'hygiène et de salubriété public de veiller au retrait des oeufs incriminés dans les supermarchés.

Titaua Doom
Publié le , mis à jour le

Après les 10 cas de salmonellose suite à une intoxication alimentaire dans une roulotte de Fare à Huahine, le ministère de la santé a demandé au centre d'hygiène et de salubrité public de veiller au retrait des œufs « les extras de la presqu'île » dans tous les rayons.

Dans tous les magasins, petits ou grands, les œufs de la presqu’île doivent être retirés de rayons puis détruits. Ce matin, une équipe d’agents du CHSCT s’est déplacée dans les commerces pour s’en assurer.

Les sections œufs étaient donc à moitié vides ce vendredi 14 juin 2019, car les consignes ont déjà été données aux revendeurs.
Des notes sont affichées sur les rayons pour prévenir les consommateurs. Ils peuvent ramener les œufs et être remboursés, détruire les œufs ou s’ils veulent les manger, bien les cuire.