Salmonellose : une partie des oeufs de l'élevage de Taravao bientôt de retour dans les supermarchés

Le + de l'info - salmonellose
© Polynésie 1ère

Depuis l'incident des tiramisus infectées à la salmonellose en juin dernier, tous les oeufs "Les extras de la presqu'île" avaient été retirés de la vente. Un mois plus tard, la direction de la biosécurité a autorisé la structure à vendre une toute petite partie de sa production. 

Polynésie la 1ère ; SM, TD Publié le , mis à jour le

Le scandale avait provoqué une polémique considérable. Au mois de juin dernier, dix personnes de Huahine avaient été contaminées par la salmonellose, une bactérie présente chez les volailles - et par conséquent dans les oeufs - en mangeant des tiramisus dans une roulotte de Fare. Les oeufs crus utilisés pour cette pâtisserie provenaient de l'élevage de Taravao, "Les extras de la presqu'île". 

L'alerte salmonellose est alors déclenchée par les autorités. Depuis cet incident sanitaire, tous les oeufs appartenant à l'élevage de Taravao avaient été retirés des rayons de supermarchés. Durant un mois, des contrôles d'hygiène renforcés ont été opérés par les services compétents. Sur les huit bâtiments qui composent l'élevage, un seul a échappé à l'infection. L'éleveur a donc le droit de l'exploiter pour vendre ses oeufs, ce qui ne correspond qu'à une petite partie de sa capacité totale. Par ailleurs, il appartient à l'éleveur d'abattre ou pas ses poules, avec le risque de ne pas voir sa production vendue, en raison des contrôles renforcés. 

Enfin, pour éviter de subir un manque à gagner important, l'éleveur peut faire importer des oeufs, si il en fait la demande. 
 

Laurent Vasco, à la tête de la direction de la biosécurité, au micro de Titaua Doom

L'actu en vidéo

Il y a 20 ans, les roulottes s’installaient sur la place Vaiete

Il y a 20 ans, les roulottes s’installaient sur la place Vaiete