Frida Hargous, 22 ans au service du collège-lycée Sacré-Coeur de Taravao

Frida Hargous
© Collège Lycée Sacré-Cœur de Taravao

Après avoir été élève de l'établissement, Frida Hargous tenait à mettre son savoir au service de cet établissement qui l'a vu grandir. Elle y a enseigné, puis dirigé. L'heure est venue pour cette grande dame de prendre sa retraite. 

AT - MCD Publié le , mis à jour le

C'est un départ à la retraite plein d’émotion à la presqu’île. Cela s’est passé ce matin au collège-lycée Sacré-Cœur de Taravao. L’heure de la retraite a sonné pour Frida Hargous. Cette dame était élève de l'établissement, avant de devenir enseignante, puis directrice. 
 

Frida Hargous
© Collège Lycée Sacré-Cœur de Taravao
 

"Le Sacré-Coeur, c'est une longue histoire" - Frida Hargous. 


"J'ai effectué ma scolarité au Sacré-Coeur de Taravao de la 5ème à la 3ème. Ensuite, j'ai dû effectuer mes études à Papeete, et donc là, j'ai été élève au lycée La Mennais, et pendant ce temps, j'habitais dans un foyer. Après l'obtention du baccalauréat, j'ai poursuivi mes études en Métropole. A mon retour, j'ai enseigné au lycée La Mennais. Quand j'étais toute jeune, j'avais déjà décidé de revenir enseigner au Sacré-Coeur.", nous a confié Frida Hargous. 

C'est en 1997 que Frida rejoint l'établissement, en tant qu'enseignante. Il y a 5 ans, elle nommée directrice de l'établissement, après avoir été directrice adjointe. Elle a donc consacré 22 ans de sa vie à cet établissement catholique de Tahiti Iti. Frida Hargous est attachée à la presqu’île où ses parents étaient agriculteurs.
 

"Je n'étais pas non plus une excellente élève, mais j'étais une élève qui travaillait beaucoup"

 

L'heure de la retraite a sonné

 

"C'est difficile de lâcher prise, mais je sais que la suite est assurée"

 
Frida Hargous
© Collège Lycée Sacré-Cœur de Taravao
Ce vendredi matin, les 985 élèves de l’établissement et tout le personnel ont réservé une chaleureuse cérémonie de remerciements.  

"Officiellement, à partir du 1èr juin je suis à la retraite, mais comme je disais aux élèves, notamment à ceux qui passent les examens, n'ayez aucune crainte, tout est en place pour que l'établissement fonctionne. C'est difficile, mais en même temps c'est un cap à passer."
 
Frida Hargous
© Collège Lycée Sacré-Cœur de Taravao

Quant aux élèves de l'établissement, à l'instar de ceux qui passent les examens de fin d'année scolaire, l'heure des grandes vacances sonnera le 14 juin 2019
 

L'actu en vidéo

La pénurie d’Euro en Polynésie française palliée par l’IEOM

La pénurie d’Euro en Polynésie française palliée par l’IEOM