"SOS village d'enfants" fête ses 50 ans

village
© (D.R.)

Interview de Teva CHARRE, son directeur pour lequel les 4 principes fondateurs sont "une fratrie", "une mère SOS", "une maison" et "un village" à l'image du premier village fondé en Autriche en 1949.

Pierre-Emmanuel Garot
Publié le , mis à jour le

A l'occasion de cet anniversaire, Teva Charre, le directeur de SOS Village d'enfants, répond aux questions de Polynésie 1ère :

- En quoi consiste la particularité de l'accueil ?


"La particularité de l'accueil réside dans la permanence affective et éducative par une mère SOS, professionnelle formé et qualifiée qui veille en permanence par une présence physique auprès des enfants. Le village d'enfants SOS de Papara est implanté sur un terrain de 2 hectares formant un cercle avec 12 maisons d'accueil individuelle. La mère SOS reçoit mensuellement un budget familial pour les besoins quotidiens des enfants et de la maison. Il s'agit d'une vie de famille organisée dans un établissement: autonomie des mères SOS, suivi des enfants par des éducateurs, prise en charge psychologique, orthophonique, spécialisée".

- Combien d'enfants accueillez-vous ?

"Au 31 Décembre 2014, le Village accueillait 51 mineurs à partir de 3 ans, y compris 3 jeunes majeurs (continuité de l'accueil des mineurs devenus majeurs) pour leurs études et le cadre stable du Village.La devise des Villages d'enfants: "pour que frères et soeurs partagent la même enfance"

- Quel est le bilan 2014 ?

Belle année marquée par les 20 ans de l'association: en interne: les taties (mères SOS, éducs) ont fait revivre l'histoire du Village, sa construction, sa philosophie, les "premiers" (enfants, tatie, diplômé, majeur...tout ce qui a été "premier"). Résultats: le livre d'or du Village d'enfants en grand format;

- Une anecdote particulière ? Un moment fort particulier cette année ?

"Les retrouvailles entre des enfants "manifestement abandonnés" depuis 10 ans et leur mère retrouvée grâce à la volonté des équipes du Village et la direction des affaires sociales. La fille, A., a 17 ans et son frère, H., a 15 ans. Faites le calcul depuis quel âge ces enfants n'ont pas eu de mère ! La DAS a financé le déplacement de la maman depuis les Tuamotu et les éducatrices du Village ont médiatisé sur plusieurs jours les rencontres. C'était en mai 2014, cette maman a partagé et essayé de rattraper 10 ans d'absence en 2 semaines de séjour à Tahiti. Pendant les vacances de décembre 2014, cette maman a accueilli ses enfants dans l'atoll de résidence. Aujourd'hui, les jeunes savent ce qu'est de prononcer le mot "maman" et à qui il s'adresse".
 
- Vos projets en 2015 ?

"Il faut continuer de faire vivre les 20 ans par des actions appuyées sur des objectifs: créer un partenariat avec les entreprises pour permettre d'insérer nos jeunes dans le monde du travail sans forcément être rémunérés: apprendre la valeur du mérite, du travail, se former et consolider l'avenir de nos jeunes majeurs (préparer leur sortie) en créant un dispositif "après-village": un foyer de jeunes travailleurs".
  
- Comment devenir parrain ? Comment faire un don ?

"En envoyant par SMS le montant à donner tous les mois suivi de son nom au 7015, en appelant au 40 432 111 / 40 54 75 75 ou en envoyant un mail à vesospolynesie@mail.pf"