San Diego réclame Bora Bora pour son prochain Heiva

Le maire de Bora-Bora reçoit une délégation de San Diego
© commune de Bora Bora | Le maire de Bora Bora (au centre) a reçu le comité organisateur du Heiva i San Diego (à sa droite) pour évoquer les festivités de l’année prochaine et le projet de jumelage.

Le comité organisateur du Heiva i San Diego a été reçu par le maire, Gaston Tong Sang. Cette visite de courtoisie a surtout permis de faire le point sur les dernières festivités, d’anticiper celles de l’an prochain et de préciser le projet de jumelage entre les deux collectivités.

Hélène Harte
Publié le , mis à jour le

La délégation de Bora Bora qui a participé au mois d’août au Heiva i San Diego a rendu un bilan positif de son déplacement. Elle avait pour mission, outre la promotion de la culture, d’observer puis d’évaluer le cadre des festivités, les conditions d’hébergement des artistes sur place, et de rencontrer la municipalité. Deux points majeurs devront être améliorés pour la prochaine édition : les animations au sein du village et l’aménagement de la scène qui n’est pas propice à un groupe d’une trentaine de danseurs. Si le maire est très favorable pour la participation de Bora Bora au Heiva i San Diego, il faudra dans un premier temps rencontrer les groupes de danse de l’île et prévoir le budget du déplacement. Le comité organisateur du Heiva aux Etats-Unis est clair, « Bora Bora a toute sa place à San Diego. Nous avons initialement prévu un taste of Tahiti en avant-première, mais ce sera un taste of Bora Bora. C’est vendeur (…). Nous connaissons l’authenticité du Heiva ici et dernièrement, j’ai visionné des vidéos en ligne. Je suis tombée amoureuse des vidéos des derniers spectacles de Bora Bora », partage Maeva Mc Nicol qui ne cache pas son enthousiasme  à l’idée de travailler en partenariat avec le comité du tourisme et la commune de Bora Bora.
Un premier projet a été présenté.  Il est question d’un groupe de danse de 35 personnes ainsi que cinq artisans choisis, en fonction de leur spécificité, par la Fédération des artisans, Te Taimanu. Près de dix millions de Fcfp seraient injectés dans cette action de promotion culturelle et touristique par la commune, qui projette aussi de travailler avec des professionnels privés. Ce déplacement permettrait de conclure le jumelage entre la ville de San Diego et la perle du Pacifique.

Source : communiqué de la municipalité de Bora-Bora

L'actu en vidéo

loma Spitz, un mythe de la chanson polynésienne s’en est allée

loma Spitz, un mythe de la chanson polynésienne s’en est allée

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête