Retour sur la mise en examen de Marcel Tuihani

Première session budgétaire pour Marcel Tuihani
© Polynesie1ere

Après Gaston Flosse et sa compagne, c’est au tour de Marcel Tuihani d’être poursuivi pour "délit de recel" et "détournement de biens publics".

polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

L'affaire dite "de la vaisselle" de la Présidence continue de faire parler d'elle. Après Gaston Flosse et sa compagne, Pascale Haiti, c’est au tour de Marcel Tuihani d’être poursuivi pour "délit de recel" et "détournement de biens publics". La justice s’interroge sur le rôle joué par le président de l’Assemblée de la Polynésie française dans ce dossier.

Après 30h de garde à vue, Marcel Tuihani qui est convoqué dans le bureau du juge d'instruction le 14 janvier prochain, est ressorti libre mercredi 24 décembre mais a été placé sous contrôle judiciaire. Il a interdiction de rentrer en contact avec toutes personnes impliquées dans l'affaire, dont l'ex-président Gaston Flosse. Survenus à la veille de Noël, ces ennuis judiciaires ont quelque peu tari le réveillon du président de l'Assemblée de Polynésie française.
 
Écoutez le reportage de notre journaliste Axelle Mésinèle 

marcel tuihani


Dans cette affaire, Gaston Flosse a fait appel de sa mise en examen mais aussi de son contrôle judiciaire. L’audience de la Chambre de l’Instruction se tiendra le 15 janvier prochain. Le leader orange affirme, factures à l’appui, que la vaisselle lui appartient même si les frais de douane ont été payés par le Pays.
 
Le 16 décembre dernier, Edouard Fritch a également été entendu par les enquêteurs en tant que témoin. La Polynésie française peut se porter partie civile dans ces affaires.
 

L'actu en vidéo

le haut-commissaire était l’invité du journal télévisé de Polynésie première.

le haut-commissaire était l’invité du journal télévisé de Polynésie première.