Reconstruction Notre-Dame : la solidarité polynésienne à l'épreuve

religion/Catholique
© Polynésie la 1ère

La cathédrale de Paris sera rebâtie... Depuis l'incendie qui a défiguré une partie de ce monument historique, plusieurs cagnottes ont été mises en place. C'est le cas également au fenua, une cagnotte officielle a été ouverte par le Pays pour recevoir des dons.

 

Polynésie la 1ère, Roan Poutoru et Patita Savea Publié le , mis à jour le

Depuis l'incendie d'une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, les promesses de dons affluent et avoisineraient le milliard d'euros. Ils viennent de partout et de tous : des particuliers, des associations, des Etats, des Fondations. Même ici en Polynésie, un appel aux dons a été lancé... Mais les paroissiens se sentent-ils concernés à 22 000 kilomètres de la capitale parisienne ?

En ce dimanche 21 avril, tous les paroissiens de Maria no te Hau se recueillent pour la célébration de la résurrection du Christ. Un thème important qui motive plus d’un fidèle à être généreux et solidaire. Certains ont souhaité démontrer leur foi en soutenant l’appel aux dons pour la cathédrale de Notre-Dame de Paris. C'est le cas de Marie Ange Seigel. "J'ai pas été dans cette église mais j'ai l'intention de participer pour aider cette église (...) Même si elle est à 20 000 km c'est l'église pour tout le monde". Raihau Snow lui estime que tant que "le seigneur est dans ton coeur, il n'y a pas besoin d'église". Fidèle aussi, Bernard Crolas a vécu en France, il participera aux dons. Car "c'est un monument historique".

Pour les dirigeants de l’église catholique, le discours de soutenir ou pas cet appel aux dons est différent. Chacun à sa vision de la solidarité. "Dans ces moments les plus dures, il est bon d'être solidaire (...) On peut donner l'amour dans sa prière", explique Père Bruno Mai. Père Christophe estime qu'il faut d'abord prendre en charge les hommes avant les pierres. "Les hommes priment sur les pierres quelque soit la valeur et l'histoire d'une pierre".

Pour cet appel à la reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, un versement en ligne est ouvert pour récolter les dons. Libre à chaque fidèle désormais de donner ou pas pour cet édifice de 250 ans d’âge.