Qui en veut aux pylônes vini ?

Vini, filiale de l'OPT, visée par un préavis de grève
© Vini / Wake Up

Un pylone 3 G vini de Punaauia a été vandalisé. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Hélène Harte
Publié le , mis à jour le

Au cours de la nuit du 14 au 15 janvier les installations du pylone VINi implanté au PK 11,300 à Punnauia ont été vandalisées. Deux câbles de 3 cm de diamètre ont été sectionnés, des papiers ont été brûlés au pied du poteau, des inscriptions ont été faites à la peinture notamment sont sur le local technique. On y lit « Pas d'antenne cancérigène ici ».
Une enquête est ouverte