Paul Jacoulet au musée de Tahiti et des Iles

Exposition de Paul Jacoulet
© Polynésie 1ère

L'exposition itinérante conçue par le Musée du Quai Branly arrive à Tahiti! Décédé en 1960, Paul Jacoulet est probablement un des seuls occidentaux a avoir appris l'art de l'estampe, il s'est aussi beaucoup inspiré du tatouage en Micronésie.

A. T, C. F Publié le , mis à jour le

Quand la poésie de l’estampe croise la puissance de la tradition, l’artiste voyageur n’est pas loin. Paul Jacoulet, reconnu au japon comme l’un des derniers grands maitres de l’estampe, nous ouvre un univers de portraits, de fleurs ou d’insectes non sans cultiver une certaine différence.

De son enfance au Japon, il conserve la finesse du trait, de ses voyages en Micronésie: la force des couleurs.
76 estampes et une technique de pointe : une aquarelle qui sert de modèle aux œuvres qui sont gravées sur bois et font ensuite l’objet d’un tirage limité. 

Grâce à la donation de sa fille, Thérèse, l’œuvre de Paul Jacoulet est célèbre en France. L’exposition est un morceau choisi de celle du Musée du quai Branly qui a eu lieu en 2013. Un partenariat dynamique avec le musée de Tahiti, le premier d’une longue série.